Scandale: Quand l'Armée Française Embrigade la Jeunesse dans leurs Jeux Vidéos!

Il y a des informations qui donnent envie de hurler de colère et de vomir de honte. Si, cela existe. Et celle faisant la une de Rue89, fournie par des lecteurs puis vérifiée par les journalistes de la rédaction, constitue un modèle du genre. Malheureusement.

On y apprend que l’armée française a fait inclure des images publicitaires de sa dernière campagne de recrutement dans…les jeux vidéos sous Xbox et PlayStation 3. La limite que l’Amérique de George Walker Bush s’était permise de franchir, la France du National Sarkozisme l’a dépassée.
Ainsi, de manière cynique, la publicité n’est pas uniquement présente dans des jeux pour adulte, comme les FPS Call Of Duty, BattleField tant prisés – mais se retrouve également dans de banals jeux de rallyes automobiles du style Colin Mac Rae Rallye 2: n’importe quel mineur peut donc subir l’agression – appelons un chat un chat – d’une telle odieuse promotion.

L’acte est abject. Au point que Cpolitic n’attendra pas la fin de cet article pour demander naïvement la démission de la parodie de ministre de la Défense, Hervé Morin, véritable collabo du National Sarkozisme.
Mais le plus vomitif reste sans conteste le double jeu auquel se livre l’UMP à l’instar des terribles et terrifiants Républicains américains.

Alors même que Nadine Morano exprimait en octobre dernier son inquiétude face à la violence distillée dans les jeux tels que GTA IV, qualifié de « violent et amoral », le gouvernement dont elle dépend s’arroge le droit, 4 mois après, d’embrigader la jeunesse française afin de défendre in fine non pas la liberté des gentils petits enfants afghans mais évidemment les intérêts bien privés des entreprises amies du National Sarkozisme. Quant à la morale…
Faut-il s’inquiéter des jeux vidéos ou de la publicité de l’armée française? Faut-il s’inquiéter de la violence virtuelle ou de la barbarie guerrière bien réelle? L’UMP et ses satellites collaborateurs ont choisi leur camp.

Coïncidence, dès hier, l’Elysée pouvait s’enorgueillir de fêter le 40ème militaire mort pour la France et la défense de ses valeurs en Afghanistan.
Ce soldat de première classe s’appelait Enguerrand LIBAERT. Il avait 20 ans. Engagé volontaire, il avait souscrit un premier contrat de cinq ans en octobre 2008 ce qui par un simple calcul, que même Xavier Darcos se devrait de savoir faire, on peut raisonnablement dire qu’il était âgé de 18 ans lors de la signature de son contrat de mort avec l’armée française. La communication implacable du ministère de la Défense l’a tuée.
« Engagez-vous! » qu’ils disaient. En 2010, la Rupture n’a été réalisée que sur l’autel de cette communication: « Devenez vous-mêmes » Pour le reste, c’est la même connerie humaine qui prévaut, le même sacrifice de la France d’en bas -où sont donc les fils et filles de nos parlementaires et de nos « élites »? – à une classe de nantis financés de leurs marchands de canons.

Pour l’anecdote, alors que le monde entier a connu et connaît encore une crise sans précédent, la France a vendu 21% d’armements de toute sorte en 2009. Des emplois français sauvés. De futures vies étrangères ou non massacrées.
Cette France Sarkozienne de la bonne morale vantant le besoin quasi-vital d’afficher dans les écoles la déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen se permet dans la pratique les pires barbaries par procuration avec la vente de tels produits de mort. Les mirages de Dassault vendus à Saddam Hussein n’ont jamais permis la production par centaines de kilos de sandwiches. En revanche, ils ont permis de bombarder des civils kurdes avec des armes chimiques. Effet garantie. Boucherie 100% Française.

Terminons par les condoléances de la parodie de président:
Le Président de la République a appris avec une très grande tristesse la mort ce matin d’un sergent du 517ème régiment du train en Afghanistan. […] Le Président de la République s’associe à la douleur des familles et de leurs proches. Il leur exprime ses condoléances attristées et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. Ses pensées vont également à leurs compagnons d’armes.
Nul doute que la famille d’Enguerrand LIBAERT appréciera forcément. Pas sûr que cela fasse revenir leur fils.

On attend évidemment avec impatience une réaction de ce qui reste de l’opposition politique concernant ce scandale, bien plus prioritaire que leurs petites magouilles à l’approche des régionales.
Cpolitic propose donc officiellement d’interdire toute publicité de ce type dans tous les médias destinés aux mineurs.

Source Illustration: Rue89

Publicités

Une réflexion sur “Scandale: Quand l'Armée Française Embrigade la Jeunesse dans leurs Jeux Vidéos!

    1. Juste la propagande dans les médias où les mineurs sont la cible principale!!
      Idéalement on aimerait ne plus voir de publicité de ce genre dans le métro, mais il faut malheureusement revenir sur terre.
      Déjà supprimer dans les jeux vidéos, ça sera une bonne chose.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s