Vidéos à Gogo: Brigitte, Frédéric et Carlita déconnent grave!

On commence cette compilation de vidéos, par les propos de Brigitte Fontaine lors de la matinale de Ouï FM. La défoncée du ciboulot lisait alors un extrait de son livre « Le bon peuple du sang » quand un monologue entier de grossièretés et insanités en tout genre ont été dirigées à l’égard d’un certain…président.
Naïvement tout l’auditoire avait compris que la cible était la parodie de président de la république actuelle, mais in fine, il semblerait que non, Brigitte Fontaine ayant déclaré que ces paroles s’adressaient à n’importe quel président. Mais bien sûr Brigitte. Encore une qui s’est échappée…
Petite détail sympathique, la station Ouï FM est la propriété via sa holding Arthur World Participations Group d’un certain Arthur, ami personnel de Nicolas Sarkozy. Il paraît que l’on pardonne aux amis…

N’ayant pas de jeunes thaïlandais sous la main, et ayant omis de démissionner après l’inculpation du pédopornographe directeur du conservatoire de musique de Paris qu’il avait pourtant nommé, Frédéric Mitterrand nous revient plus remonté que jamais contre…internet. Dans cet extrait trouvé par lePost.fr, ce sont les blogueurs qui posent problèmes avec comme exemple, la pauvre victime…Tiger Woods. Aussi originaux qu’abjects, ces propos donnent matière à réfléchir sur l’état neuronal de l’actuel Ministre de la Culture. Aurait-il préférer être aux commandes du ministère de la Jeunesse et des Sports (la boxe thaïlandaise en chambre notamment). Admirez également le sous-titre, merci au truquiste de France Télévision pour son: « internet rend-il con? ». La réponse étant évidemment oui, mais uniquement quand on visionne des vidéos telles que le lipdub de l’UMP. (retour à l’envoyeur)

Terminons par le fin du fin en la personne de… Carla Bruni-Sarkozy. L’ancienne égérie de la haute couture mais nouvelle icône de la chirurgie esthétique s’exprimait non sans un certain sérieux à propos du…procès Clearstream. La pute de luxe de Nicolas Sarkozy se croyant investie d’une mission présidentielle (voire divine) s’est cru bonne (ça il faut demander à Nicolas…) d’annoncer au micro RTL d’un Harry Roselmak resservant la soupe: « Je suis très étonnée par le peu de confiance accordée par M. de Villepin et les médias dans la justice française, le peu d’indépendance qu’on lui attribue ».
« Je crois fondamentalement dans l’indépendance de la justice, je suis stupéfaite par ce genre d’allégations ».
« Je suis un peu décontenancée d’être prise un peu en otage sur ce thème » de Clearstream, d’une « manière pas supercourtoise ».

Dommage que la stupéfiante « stupéfaite » de l’Elysée fasse mine d’oublier:
– que le procureur Marin se soit entretenu de longues heures à l’Elysée, d’après des fonctionnaires en mission là-bas.
– que ce même procureur fasse appel de la décision de justice directement dans les médias, un fait inédit en République Française
– que sa parodie de mari a été partie civile du procès et reste l’ennemi politique n°1 de Dominique de Villepin, celui-là même qui, s’il se présentait en 2012, empêcherait le petit Nicolas de garder le trône de France
En même temps, Miss JeMeFousAPoilPourUnGrosCheque ne sait peut être pas que son mari n’est pas de « gauche »

(Source: RTL)

Non franchement, aucun doute la dessus, en réécoutant Brigitte, Frédéric et Carlita, la Culture Française sous le National Sarkozisme se porte mieux que bien. Brassens, Malraux ou Camus… doivent être aux anges!

Publicités