Artiste Engagé: Batlik fait "l'Art des Choix"… et des bons!

Suite au témoignage d’une amie, en mars 2009, Cpolitic avait découvert par hasard et avec bonheur l’oeuvre d’un artiste atypique dénommé Batlik. Vous aviez pu découvrir ici-même les textes ciselés que sont « Aux innocents » et « 99 pas ».
Décembre 2009, son attachée de presse Laurie aussi indépendante que celui qu’elle représente, m’a gentiment contacté pour me proposer d’écouter le dernier album « L’Art des Choix »…qui ne sort que demain, le 18 janvier! Difficile de refuser donc.

Évidemment s’il est fait allusion ici d’une telle production, c’est que le contenu est en harmonie avec l’objectif de ce blog Cpolitic: une critique lucide et impartiale sur notre société. Plusieurs thèmes sont abordés dont notamment :
– la morale et la religion dans le truculent « sage renoncement »,
– l’immigration et les préjugés dans l’excellent « un bon français » (hommage à Eric Besson?)
– la répression policière et le fameux délit de faciès « Porte de clichy »
– la ghettoïsation de la banlieue avec les riches favorisés d’un côté et les pauvres réprimés de l’autre dans « nuisible retranché »
– la politique nationale actuelle avec « l’effort de soumission »
mais aussi
– la critique de l’industrie du disque dans « l’indépendant » (hommage à Florent Pagny?), un thème que Batlik connait bien puisqu’il produit son album sous son propre label A brûle Pourpoint

batlik en concert

Histoire de vous donner envie voici quelques répliques bien choisies, volontairement pèle-mêle pour vous donnez une petite idée – à froid car sans musique – puis pour que vous retrouviez à quel morceau d’origine, elles font référence, une fois l’album écouté:
« quand l’administration à des relans de l’époque à papon », « nous on ne faisait qu’obéir », « maintenant qu’on travaille pour les banques », « j’observe ceux qui critiquent le système en se servant de lui », « notre condition d’insecte », « mettre du bleu partout où c’est plus blanc », « ma vie est une série B », « tranche de cible », « dissolution de l’art dans le fric », « jamais mis les pieds en banlieue […] en parle pourtant comme s’il vivait au milieu », « les gens sont cons les culs sont mous » (très sardouiesque!), « il n’y a qu’à seul mot c’est la rafle », et.. « l’américain d’avocat »!

Quant aux mélodies (Cpolitic n’est cependant pas un professionnel de la critique musicale), elles demeurent là encore en marge de part leur éclectisme avec sur un même album des sonorités tantôt jazzy dans « le mal est fait », tantôt reggae-créole dans « na dé des milyons dannées ». Pour le reste des compositions, on retrouve en revanche l’atmosphère traditionnelle de Batlik souvent « brute de décoffrage », voire sombre, avec des rimes qui claquent pour enrober les textes les plus engagés.

Comme vous l’avez compris, ceci n’est pas une œuvre pour se détendre ou pour danser. Non ceci est un bijou de philosophie contemporaine sur notre monde, bijou qui doit s’écouter, encore et encore, pour mieux apprécier et comprendre toutes les subtilités disséminées ici et là par l’orfèvre Batlik.
Plus que vos oreilles, ce sont pour une fois vos neurones qui vont « travailler »… pour votre plus grand plaisir. A réserver à un public averti… qui ne veut pas devenir membre du troupeau de moutons, mais plutôt résister et s’accrocher tel un gecko!

Pour découvrir et télécharger légalement les oeuvres de Batlik:
believe téléchargement légal

Merci beaucoup à Laurie, Aurélie et MamSelle_Bulle dont le blog Batlik vu par Bulle vous renseignera sur les dates des concerts et les actualités de cet auteur « à part »

Publicités

Une réflexion sur “Artiste Engagé: Batlik fait "l'Art des Choix"… et des bons!

    1. @MamSelle_Bulle,
      De rien, l’article est simplement mérité

      @Crapo,
      La question qui tue: mais combien de sites web as tu? ;-)

      J'aime

  1. Avé Ô CPolitic !

    Combien de sites ? Houlà ! Je ne sais plus… J’ai testé tous les styles de blogs et en ai laissé en jachère plus d’un… :-)

    En fait je bidouille en ligne.

    J’ai commencé avec WordPress mais j’avoue que je galère… Je viens de faire l’acquisistion de Photoshop et je me laisse encore 2 000 mille ans, environs à vue de nez, pour vous dépasser question photomontage ! :-)

    En fait ça fait en gros un an que j’Essaie de bidouiller « concrêtement »sur le net et c’est pas folichon !

    Mais bon, je me console quand je vois une bille comme le pit-bull à tronche de cocker de Lefebvre qui en dormant rêve qu’il twitte ! :-)

    Disons que quand on en sera au Web 50.12, j’aurais un site avec mon blaze en .con !

    CPol’ment votre,

    Ervé.Do (crapo)

    J'aime

  2. J’applaudis. Allez tous prendre vos places pour la semaine prochaine mais laissez moi quelques places svp. J’ai pu caser l’enfant pour aller au Zèbre vendredi. Je te corrige je peux inviter à danser les belles qui seront là sur na dé milyons d’années une reprise de Ousanousava musique de la réunion (Séga)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s