Humour: Sarkozy, tu mérites ta fessée !

Vu le niveau du débat lancée par la députée UMP (sic!) Edwige Antier, qui confond malgré son métier de pédiatre, une simple fessée et la maltraitance, Cpolitic se contentera volontairement d’une simple image…
Car pour participer aux diversions néoconnes stériles, ça attendra, le peuple de ce pays a d’autres préoccupations plus importantes: chômage, logement, éducation nationale, retraite, sécurité sociale.

D’autant que d’après Métro dans sa version papier, « Sarkzoy est lâché par les siens ». Outch!
humour: sarkozy prend sa fessée

Publicités

Une réflexion sur “Humour: Sarkozy, tu mérites ta fessée !

  1. Edwige Antier est une progressiste (non, je déc…) façon UMP. Elles veut les femmes épouses, mères, et hop à la maison. Elle a longtemps sévi le matin sur France Inter pour parler des enfants (elle est pédiatre) et, à l’occasion, des femmes, dans une vision archaïque et rétrograde, une sorte d’anti-portrait de Françoise Dolto.
    Elle a été suppléante de Pierre Lellouche (on a les amis qu’on peut) qu’elle a récemment remplacé comme député depuis que ce dernier est entré au gouvernement.
    Elle a eu quelques déboires avec la justice et son mari a été condamné pour de drôles de pratiques au sein d’une association qu’ils géraient ensemble.
    Qui sait ? Sa proposition sur la fessée a peut-être quelque chose à voir avec son propre parcours…
    Cordialement.

    J'aime

    1. Effectivement c’est effarant côté casseroles. Selon Wikipedia:

      « Elle a présidé de 2003 à 2007 la branche française de l’Association mondiale des amis de l’enfance (A.M.A.D.E.), dont elle avait accepté la présidence et son mari de l’époque, Robert Regard, nommé secrétaire général. […] Lors du procès le 3 juillet 2007, Edwige Antier s’est dit « victime de son mari, du trésorier de l’association, du conseil d’administration qui n’a pas fait son travail et de la banque qui ne l’a pas avertie.  »

      « Le 10 juillet 2007, Edwige Antier a été condamnée à six mois d’emprisonnement avec sursis et 15 000 euros d’amende pour recel de fonds, et à une interdiction d’exercer une activité dans une association pendant une durée de cinq ans. Son mari a été condamné à neuf mois d’emprisonnement avec sursis, 15 000 euros d’amende et à une interdiction d’exercer des fonctions dans une association pendant cinq ans. Tous deux ont annoncé qu’ils allaient faire appel.[6]

      Par un arrêt du 7 mai 2008 de la Cour d’appel (9e chambre), Edwige Antier a été relaxée de tous ces chefs d’accusation, alors qu’au contraire la peine de son mari a été alourdie, passant de neuf à douze mois de prison avec sursis[7]. »

      Comment peut on laisser une telle filoute..députée ! Remarquez Tibéri l’est encore bien.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s