Douce Utopie: "L'homme est un être vivant"…

Pour remplacer la déclaration des Droits de l’Homme, Claude Levi-Strauss avait proposé cette phrase aux députés…restés dubitatifs. Une phrase aussi simple que lourde de sens et de conséquences, de droits et de devoirs.
Bien loin des pathétiques luttes médiatiques entre un Nicolas Hulot parrainés par L’Oréal et Bouygues, un Yann Arthus Bertrand catastrophiste en hélico et d’un Claude Allègre anciennement scientifique et récent porte-parole du lobby pétrolier.
Et oui, l’écologie (on devrait plutôt dire l’écologisme) est devenue une affaire qui roule: gage de succès commercial ou électoral, la Terre est devenue en quelques années LA préoccupation n°1 de nombreuses personnalités qui aurait dû quitter les feux de la rampe. Une pensée émue pour la lamentable lèche-cul Maud Fautenoy, trop proche de Nicolas Sarkozy pour être honnête, elle aussi étrangement parrainée par l’Oréal, puisqu’elle le vaut bien.

D’un Cohn-Bendit à Sarkozy en passant par l’infâme Borloo, tous ceux qui ont vu le jackpot de la protection de l’environnement en profitent largement. Pour Dany le Rouge, une telle ligne lui a permis de maintenir la tête hors de l’eau. Qui aurait pu croire en 1968, que le rouquin teigneux finirait 30 ans plus tard, député européen?
De la même manière, qui aurait pu croire qu’un Nicolas Sarkozy, le porte-drapeau des néoconservateurs européens, puisse signer un « pacte écologique » et faire du « Grenelle de l’Environnement », véritable hymne au foutage de gueule et une fabuleuse porte d’entrée pour tous les lobbies ennemis de la faune et de la flore.
Qui aurait pu croire que Borloo non content de préférer l’alcool à l’eau, préfère prendre l’avion pour faire son Paris-Bruxelles, plutôt que le train? Question de prestige… Pas étonnant venant de l’ancien avocat d’affaires d’un certain… Bernard Tapie!
Un Borloo dont Elise Lucet attend certainement beaucoup concernant la protection des populations face aux stérils radioactifs enfouis sur le bord des routes… Elle peut toujours attendre, la pauvre.
Un ministre soi-disant de l’écologie et du développement durable sachant allier la transparence d’un Fillon et l’incompétence d’une Roselyne Bachelot.
La Terre a de quoi s’inquiéter. Malgré les apparences sarkoziennes, la France reste aux mains des puissants lobbys du bâtiment (Bouygues, Colas filiale de Bouygues), du nucléaire (EDF, Areva, GDF Suez…), de l’industrie automobile, et malgré tous les brassages d’air, rien ne montre que « l’Homme est un être vivant ».
Pour les abjects gouvernants qui nous gouvernent, nous serions plutôt des pigeons bon à croire leur promesses en temps de campagne électorale et pour fermer notre gueule le reste du temps.
« Ayez confiance, nous gérons la santé publique comme les finances du pays ». Un désastre sanitaire, une bombe à retardement qui a démarré depuis l’après-guerre et dont le compteur ne cesse de s’accélérer.

Il ment sur tout, même pour la protection de l’environnement…
Sarkonocchio encore plus menteur que Pinocchio

Et Nicolas Sarkozy de nous faire rire avec ses plans contre les inégalités de traitement et de prévention face aux fléaux que sont Alzheimer et le Cancer. Venant du p’tit nerveux chargé aux amphét, véritable cancer des valeurs républicaines française, pas étonnant…
Mais c’est vite oublier le plus simple des principes: prévenir vaut mieux que guérir.
Le plus faux-cul des présidents n’a toujours pas compris – folie, drogue ou comédie on ne sait plus… – que ce sont les hommes et les entreprises qui parrainent sa campagne électorale, qui tuent à petit feu la population.
Ainsi, l’industrie phytosanitaire avec ses saloperies de conservateurs, de produits chimiques, de pesticides et autres joyeusetés s’occupent de nous pour bousiller nos rythmes hormonaux et notre système nerveux.
Une récente étude à montrer ainsi que les agriculteurs étaient les plus touchés par la maladie de Parkinson. Inutile d’expliquer pourquoi… quand on sait la quantité de produits répandus et parfois sans les protections recommandées (qui ne suffisent de toute manière pas à être protégé) Productivité, Rentabilité ne riment jamais avec Santé.
L’industrie du nucléaire, elle, s’occupe doucement mais sûrement de nos cancers et cela pour des générations à venir. Signalons au passage que malgré l’excellent documentaire diffusé sur Arté, « Le Cauchemar du Nucléaire » la polémique, la vraie pas celle des fûts français stockés en Russie, est retombée comme un soufflet.
Pour nous parler de gabegies rituelles, de copinage et de piston familiaux inéluctables, ou d’un ministre qui twitte en plein séance de l’Assemblée Nationale, il y a du monde.
En revanche pour lancer la protestation sur le fait, qu’en toute légalité merci à nos élus corrompus, le centre de retraitement de LA Hague largue chaque jour qui passe, 400 mètre cube de déchets radioactifs dans la Manche. Ajoutons y l’émanation de gaz radioactifs comme le krypton 85, exposant la population du Cotentin mais aussi de la région parisienne et de toute l’Europe (et oui le Vent!), à des substances aux effets inconnus mais certainement néfastes pour toute vie vivante.
Autre scandale, cette fois-ci outre-Rhin, où le gouvernement de Mme Merkel, lui aussi composé de néoconservateurs de la CDU, qui a admis l’achat de doses sans adjuvant (et donc avec peu de risque d’effets secondaires) pour les notables et personnes de la sécurité, et de doses avec adjuvant (plus risqués mais moins chers pour protéger le reste de la population, « l’Allemagne d’en bas », de l’effroyable « grippe A H1N1 » Prouvant ainsi que l’égalité et la fraternité en 2009 n’existent plus dans les démocraties occidentales, une sorte d’eugénisme même qui nous rappelle de tristes souvenirs de la deuxième guerre mondiale!
Un tel scandale n’a pu d’ailleurs se lever en France alors qu’il est exactement le même, du simple fait de la main mise des médias par notre si « merveilleux » pouvoir en place et l’accointance de notre si chère Roselyne Bachelot avec le lobby pharmaceutique.

Alors dommage que nous n’ayons pas changé les droits de l’Homme, comme le voulait Levi-Strauss. Mais à bien y regarder, les députés ne sont pas là pour représenter les intérêts de la nation. Seul un homo sapiens sapiens, humaniste et responsable, aurait pu essayer de les convaincre…

Pour terminer en beauté, signalons l’organisation par « Les Amis de la Terre » des « Prix Pinocchio » visant à récompenser les entreprises les plus faux-culs en matière de protection de l’environnement avec évidemment Total, Areva mais aussi les banques comme BNP Paribas qui finance un projet russe mençant directement la survie d’une espèce de baleine. Pour voter c’est par ici

Publicités

Une réflexion sur “Douce Utopie: "L'homme est un être vivant"…

  1. Ecologie
    L’écologie du grec οίκος (maison) ; et λόγος (discours, savoir) désigne une attitude scientifique (vers le savoir) visant à connaître la maison au sens général de ce qui vit autour d’elle.
    L’écologie serait donc l’étude du vivant
    Ecologisme
    L’écologisme (mouvement environnementaliste) désigne des idéologies qui ont en commun le fait de communiquer à propos du vivant.
    Ces idéologies ont pour véhicule le vivant et adoptent des styles différents pour leur contenu.
    Certains mouvements politiques sont écologistes, ils utilisent l’écologie comme véhicule tractant ou propulsant des principes d’organisations variés (anarchisme, démocratie, républiques religieuses, tyrannies, nationalismes – toutes les mouvances s’y retrouvent).
    Tout mouvement politique moderne a une corde écologiste à son arc, c’est d’ailleurs à cela que l’on reconnaît un mouvement politique moderne.
    Le vivant devrait donc être satisfait que l’on se préoccupe des vivants, c’est nouveau, c’est un grand progrès.
    Econologie
    L’économie de l’écologie dénommée récemment «éconologie» est une attitude qui tend à rechercher des modèles économiques rentables compatibles avec les besoins de l’homme et de son environnement. De cette attitude on serait en mesure d’attendre une absence d’idéologie, un soupçon de logique et de démarche expérimentale et surtout aucune aggravation de dette ni imposition supplémentaire infligée au peuple et encore un regain d’humilité et d’économie de la part des administrations gouvernementales fonctionnarisées ou élues.
    Constat
    Déchets toxiques dont nucléaires, pollutions en tous genre, bruit, traitement de l’eau et des ordures, emploi croissant massif de pesticides, gestion sanitaire surprenante sont des faits non contestables en l’état de la république française.

    .

    J'aime

    1. Justement! Cliquez et Google Adwords enverra la facture à EDF et Areva ;-)

      Ah le Greenwashing et nos magnifiques autos devenues par enchantement…propres!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s