Télé-Réalité: Quand Koh-Lanta reflète la France et sa politique

S’il y a bien une émission de télé-réalité digne d’un quelconque intérêt, l’émission phare de Télé Kremlin semble remportée la palme: Koh-Lanta. Pourquoi elle et pas les autres daubes infâmes racoleuses comme Secret Story, Star Ac, Nouvelle Star ou l’ile de la Tentation?
Tout simplement pour son côté représentatif de la société française en perpétuel mouvement. Alors certes toutes les catégories socio-professionnelles et autres minorités invisibles ne sont pas représentées, mais pour l’émission touche un large panel de téléspectateurs, le casting est toujours savamment choisi.
Au fil des émissions, les personnalités s’affirment, les stratégies se font et se défont au gré des péripéties climatiques ou des épreuves physiques. Et c’est bien ce côté sociologique populaire qui accapare l’audience des foyers le vendredi soir.
Le plus troublant cette année – et oui l’auteur avoue humblement sa fidélité à l’émission depuis son origine – reste sans conteste le changement radical des mentalités.
Est-ce justement à cause du casting? Pas seulement. On peut légitimement penser que l’échantillon choisi reflète pour le coup le bon peuple de France ayant été capable de voter pour un candidat faisant mille et une promesses.

Ainsi, plus concrètement, on peut sans mal comparer l’abject Patrick à notre Nicolas 1er: stratège fielleux, capable de tous les coups tordus, réalisant alliance sur alliance même totalement opposées, dont l’objectif principal a toujours été de rester le premier et de décrocher la timbale: 100 000 euros.
Autour de lui, de manière similaire à la cour Sarkozienne, on a pu jusqu’à l’épisode 12 d’hier soir, distinguer une cour gravitant bonnant-malant et profitant consciemment ou inconsciemment des pouvoirs dudit chefaillon. Citons Isabelle, totalement infecte et injuste envers le flic malchanceux Alexandre (éliminé, repêché, départ sur traumatisme cranien!), ne se privant pourtant pas de faire des leçons de moralité à qui veut l’entendre. ( A moins que ce ne soit les symboles de Patrick et Isabelle Balkany, qui sait?)
Raphaëlle une sorte de Valérie Pécresse, jolie mais naïve jusqu’au bout, prête à des sacrifices…jusqu’à s’apercevoir du poteau aux roses et se faire virer manu-militari pour être une « girouette ».
Que dire de Freddy, le Martin Hirsch du plateau, simplet voire naïf mais ingénieux qui s’est éjecté, une fois qu’il n’était plus utile.
Christina, une sorte de Rama Yade, revenue de loin après s’être faite éliminée, prête à collaborer tout en marquant au bon moment son opposition…mais sans prendre trop de risque.
Kader, capable de tout, l’esprit vide remporte sans conteste la palme du Frédéric Lefebvre: 100% langue de bois, 100% roublard pour échouer à deux pas du carré final. Gros bras au crâne vide.
Mention spécial à Antony, clone de David Martinon, crétin stéréotypé (sympathique car marseillais), l’idiot du village qui ne ferait pas de mal à une mouche, ouvertement drôle et feignant…et se faisant virer encore plus rapidement que sa rapidité d’action.
Côté « gentils », trop même, on retrouve un Pascal, cadre SNCF, qui pourrait être un Vincent Peillon, de part sa retenue et sa morale…qui ne payent pas.
Louis-Laurent, chien fougueux comme Cohn Bendit, croyant que Koh-Lanta reposait sur du physique et du mental, en oubliant du même coup, l’aspect coup tordu.
Rodolphe, notre Chirac en somme pour le côté patriarche sympathique, très zen jusqu’à une limite maximale menaçant certains candidats de les « emplâtrer » (le feu qui s’éteint sous la pluie pendant que Kader et Patrick font trempette puis le blocage d’anneau / Chirac se plaignant des gardes israéliens empêchant son bain de foule à Jérusalem). »Méfiez-vous de l’eau qui dort » dit l’adage.
Terminons par Fabienne, l’assistante maternelle sympathique préférant tout comme les anciens jaunes ne pas sacrifier les valeurs humaines à l’appât du gain.

Un amour de l’or et du pouvoir qui vous font oublier toute morale
L'amour de l'Or par Carla Bruni et Nicolas Sarkozy

C’est précisément ce côté « moral » qui choque cette année. Koh-Lanta est devenu pour la première fois totalement immorale voire amorale. Plusieurs faits pour corroborer cela:
– le complot ourdi pour sortir à l’insu de Raphaëlle, Louis-Laurent alors que Rodolphe était tout désigné
– le gang de rouge (Patrick et Kader) poussant à la chute durant plus d’une heure le brave et galant Rodolphe sur le pont de singe
– le gang de rouge (Isabelle et Patrick) empêchant ce même Rodolphe de soulever son anneau et de récupérer l’immunité (ce qui lui sera fatal)
– l’infâme Patrick se vengeant littéralement sur Fabienne, alors qu’il aurait pu panacher ses tirs sans risque d’élimination sur les autres rouges, lors de l’épreuve des massues, refusant du même coup à celle-ci de partager la récompense de confort avec son mari venu de Paris!
A l’heure actuelle de diffusion, il ne reste plus qu’une seule représentante de valeurs humaines dans le carré d’as menant à la finale, Fabienne. Tous les autres participants par ordre croissant d’ordurerie Christina, Isabelle et enfin Patrick ne méritent clairement pas de gagner une telle émission « d’aventure ».

A contrario, les autres années, on pouvait voir naturellement se dessiner une logique d’élimination: le plus faible, le plus manipulateur, le plus violent était viré soit dans les premiers soit après coup, fort heureusement pour l’audience, avec s’il n’était pas le grand vainqueur, le ou la meilleure aventurière épargné(e) jusqu’à la finale, alors même que les conditions de survie semblaient plus difficiles (cf la différence de poids et de physionomie avant et après l’épreuve)
Que nenni ce coup-ci, les personnes sans scrupule, ayant pu faire une coalition plus forte que les représentants du « fair play », conservent le leadership de bout en bout, l’ignoble succédant à l’honteux, les plus méritants, les plus galants, les plus bosseurs (Freddy, Louis Laurent et Rodolphe) étant remerciés par des méthodes peu catholiques, et les plus feignants comme Kader ou manipulateur (Isabelle et Patrick) étant maintenu jusqu’à un niveau de jeu important.
Autre fait marquant, la justification des éliminations par Patrick: la couleur! Pas un sombre hasard, ce sont les jaunes qui étaient impitoyablement éliminés. Une couleur qui fait penser à la funeste étoile jaune que portaient les juifs durant la seconde guerre mondiale pour les différencier des « autres » en vue de leur élimination. Rapporté à notre époque, cela rappelle immanquablement le « vous êtes pour ou contre moi! » de notre apprenti dictateur Nicolas, cette volonté immature de vouloir toujours diviser et provoquer la haine plutôt que de rassembler comme devrait le faire un chef d’Etat digne de ce nom. Un chef assoiffé de pouvoir et de vengeance, capable aussi de sacrifier les opposants au sein même de son équipe, un sacrifice qui rappelle le combat Sarkoziens-Chiraquiens.
Les autres années, il y avait certes une réunification artificielle mais elle était au fil du temps assimilée alors que cette fois-ci, la greffe n’a pas pris.
Le principe du « fair play », qui était autrefois mieux défendu par l’organisation de Koh-Lanta via les règlements internes aux différents jeux d’orientation ou sportifs, semble totalement oublié cette année avec des règles qui changent en cours de route (sic!) (conseil retardé de 3 jours permettant à Isabelle de sauver sa tête, Alexandre le flic poète éliminé puis repêché avec l’épreuve en solitaire sur un îlot)
Un grand n’importe quoi en somme.
Et ce côté honteux a bien été perçu par les téléspectateurs puisque dans un sondage MSN/toutelatele.com, qui vaut ce qui vaut vu le sérieux du thème, le comportement honteux de Patrick et Isabelle est partagé par plus de 36% des personnes qui ont cliquées. Opinion suivie de près à plus de 26% par « Ils n’ont rien à faire dans Koh-Lanta ».

Une nouvelle mentalité des participants et de l’émission à rapprocher avec ce qui s’est déroulé dans les scrutins présidentiels: une majorité de citoyens ont suivi aveuglement l’homme le plus actif (Nicolas et sa « Rupture », Chirac et sa « fracture sociale ») , l’homme ayant fait le plus de promesses toutes intenables ou presque qui s’est révélé être l’homme le plus roublard (Chirac) et le plus mauvais de tous (Nicolas).

Allez soyez francs, maintenant, si vous voyez Patrick ou Isabelle sur le même trottoir que vous dans la rue, ne serez vous pas tenter d’aller leur toucher deux mots de leur comportement ?
Et vous, comme l’auteur, vous n’aimeriez pas voir ce que valent nos politiques sur une île déserte, histoire de voir s’ils ne s’entretuent pas avant les 40 jours d’aventure?

Publicités

Une réflexion sur “Télé-Réalité: Quand Koh-Lanta reflète la France et sa politique

    1. Bonjour

      Merci pour le compliment ;-)
      Je vous recommande de faire votre article (pk c votre site tout simplement) mais en citant des extraits du mien et en citant la source avec une petite url.

      Cordialement,
      Cpolitic

      J'aime

  1. Un Koh-Lanta plus que nul, je le pensais vous l’avez écrit, Merci. Je pense également que la chaine et son animateur s’identifient trop facilement avec ces comportements « pas très élégants » depuis leur remaniement.

    Le quatuor des abjects manipulateurs est sans conteste : Patrick, Isabelle, Christina, Kader (ce qui donne PICK) ………….et Wikipedia nous apprend que:

    La maladie de Pick est plutôt du genre à engendrer certaines déficiences du comportement et de la parole……….
    Les symptômes peuvent comprendre un déclin du comportement social (y compris une désinhibition, un manque de tact, des brèches importantes du respect de l’étiquette), de l’apathie, …………., des troubles de l’attention, des problèmes de langage (y compris une élocution compromise, une répétition de phrases à haute voix)….

    Sans doute une coïncidence.

    J'aime

  2. Donc, le vendredi soir nous sommes au même endroit (canapé) à la même heure (koh Lanta) pour assister à tout ce qui peut arriver à un groupe de personnes différentes face à face pendant un certain temps. Les premiers jours, c’est le nirvana, et au fur et à mesure, les caractères se découvrent avec leurs bassesses, il y a les forts et les faibles, les manipulateurs ou trices, ceux qui sont venus pour gagner une somme certaine, bref, rien de nouveau. Vous avez décortiqué cette émission avec minutie et je ne peux que dire bravo pour l’étude des caractères bien dessinés.

    Je vais être hors sujet et je m’en excuse, mais pourquoi, après avoir fait une affaire d’état pour Jean Sakozy, on ne dit rien pour la fille de José Bove, pistonnée par Noël Mamère, y aurait-il deux poids et deux mesures ? j’avoue que je ne comprends pas, car c’est bien la fille de….comme Jean était le fils de…

    Quant à moi, la volée de bois vert que j’attendais n’étant pas venue, je récidive….
    juste pour essayer de voir si vous vous contrôlez bien !…
    Bon, d’accord j’exagère, allez bonne soirée
    amicalement à vous
    genevieve

    J'aime

    1. Au risque de vous égratigner, je dois avouer que je n’ai pas… de canapé ;-) Merci pour vos compliments concernant l’article.

      Pour le hors-sujet, vous imaginez bien que c’est intolérable…mais je vous répondrais avec tout le flegme qui me caractérise.
      Jean Sarkozy a été nommé administrateur de l’EPAD et seulement élu aux cantonales de Neuilly Sud (très difficile politiquement pour un jeune de droite vous en conviendrez aisément)
      La Marie Bové se présente à une élection (les régionales pour être précis), un tantinet plus ambitieux et difficile qu’un simple scrutin local.
      Rien ne prédit à l’avance son succès (je n’oserai en mettre ma main à couper d’ailleurs) contrairement au grand niais royal.

      Mais voilà que je m’égares et je vous souhaite la bonne soirée

      Cordialement,
      Cpolitic

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s