Jean Sarkozy Ou le Népotisme Assumé

Commençons par une devinette. Il a déjà tout de son père: la mégalomanie, la prétention, le réseau, le fric et la tête à claques. Je suis? Je suis? Je suis? Jean Sarkozy!
Celui qui fait un tabac sur internet et les différents médias encore libre dans ce pays a de quoi se réjouir. Son patronyme est maintenant associé , non plus au simple « fils à papa » mais littéralement au « népotisme » le plus abject, celui des pires dictatures de la planète.

Petit instant culturel pour rappeler la définition du mot selon Wikipédia
« Le népotisme (emprunt à l’italien nepotismo, de nipote, « neveu » (rien à voir avec Frédéric Mitterrand, quoique…) est la tendance de certains papes, et par extension de certains dirigeants, à favoriser l’ascension de leur famille ou leur entourage dans la hiérarchie dont ils sont le sommet. »

un homme de parole: jean sarkozy, candidat président de la république

Retour sur les faits
D’où vient tout ce ramdam? Simplement de la décision inique de présenter Jean Sarkozy dauphin du Roy à la présidence de l’EPAD, l’organisme chargé d’administrer le célèbre et controversé quartier de La Défense.
Comme le rappelle LeParisien.fr, La Défense en chiffres:
– 2500 entreprises dont beaucoup côté au CAC 40 comme les funestes Total (partenaire officiel de la junte birmane), la Société Générale bien connue depuis l’affaire Kerviel et celle de son DG Daniel Bouton présumé escroc, ou encore Areva faisant affaire au Kazakhstan, IBM avec son taux de suicide qui fut pendant un temps hors norme, bien avant France Telecom
– 150 000 salariés dévoués
– 3,3 millions de mètres carrés de bureaux
– 480 hectares de tours et immeubles en tout genre d’ici la fin 2009
– 115 millions d’euros de budget (chiffre 2009)

Pour l’anecdote, on apprend d’ailleurs dans cet article qu’un autre organisme, l’Etablissement public de gestion (EPGD), se charge des travaux moins prestigieux et les plus coûteux. Ce qui explique le mobilier urbain crasseux et démodé, les ascenseurs et autres escalators trop souvent en panne dont est censé s’occuper l’EPGD dont le budget ne dépend pas de celui de l’EPAD mais des communes et le département.
Et de qui vient ce stratagème financier? De Nicolas Sarkozy, président de l’Epad et président du conseil général des Hauts-de-Seine en 2005, qui pris cette décision de scinder les deux organismes réservant ainsi à son clan, le pactole de la gestion de l’EPAD sans les frais de l’EPGD.

Au final, la logique implacable de la dynastie Sarkozy veut qu’un Sarkozy succède à un Sarkozy histoire de garder un oeil sur ce trésor de guerre aux origines sulfureuses et de ne pas trop « nettoyer les écuries d’Aujias » comme voulait le faire Patrick Devedjian. Devedjian, ce président déchu mais expérimenté de l’EPAD laissant sa place à Petit Sarkozy, Sarkozy II, Sarkozy junior, Prince Jean (les surnoms pleuvent).
Comme le dénonçait Grébert dans sa pétition recueillant 43 000 signatures (sic!), la responsabilité d’un tel quartier va en revenir à un jeune étudiant en droit n’ayant pas fini ses études et n’ayant jamais administré une ville. Il aurait pu le faire avec Neuilly mais c’était sans compter avec la soif de démocratie des concitoyens pourtant encartés bien à droite. Même les Neuillyéens ne voulait pas de lui et de son David Martinon qu’il disait « défendre jusqu’à la mort ». Question parole et honneur, la réalité nous montre qu’il est donc facile de trouver meux que Jean Sarkozy.

Quels sont les arguments des défenseurs du Dauphin?
– La chasse à l’homme
Luc Chatel y voit « une nouvelle chasse à l’homme » à l’instar de Dominique Paillé de celle de Frédéric Mitterrand
Et comble du plagiat argumentaire minable, on retrouve la même ligne de défense: « Le fait d’être fils du président de la République ne donne certes pas davantage de droits mais ne donne pas non plus moins de droits ».

– Entièrement démocratique car élective
Le même Luc Chatel, décidément au petit soin pour le fils de la parodie de président: « Jean Sarkozy a été élu conseiller général, il a ensuite été choisi par ses pairs » […] « à nouveau il est choisi par ses pairs pour être proposé comme candidat » à la présidence de l’Epad.
Une logique reprise par François Fillon: « On est en train de parler de la présidence du conseil d’administration d’un établissement public qui, par ailleurs, est dirigé par un directeur général qui a tous les pouvoirs exécutifs. Et ce président, il est élu et pas nommé. Il est choisi par les élus du conseil général des Hauts-de-Seine ».
Que dire sinon que la réputation sulfureuse des Hauts de Seine avec la main mise des Sarkozistes dont notamment les Balkany, la dynastie familiale Ceccaldi à Puteaux ou encore le parrain des eaux de Seine, rend invalide cette notion de « démocratie ».

Pour recadrer: comment est véritablement choisi le président de l’EPAD, officiellement « sans salaire »: 17 membres dont 8 représentants de l’Etat hauts fonctionnaires et 9 représentants des collectivités (maire de Courbevoie, maire de Nanterre (PC), maire de Puteaux (UMP), un adjoint au maire de Paris (PC), 2 représentants du conseil général et du conseil régional (UMP et PS), présidents de la chambre de commerce et président du Syndicat des transports d’Ile-de-France)
Sauf que l’Etat étant majoritaire, et donc de Nicolas Sarkozy, la candidature de Jean est assurée de recueillir tous les suffrages nécessaires à son élection. Avouons que la mafia avait murement réfléchi son coup d’état « démocratique »…

– Un pauvre fils à papa victime de son nom…
Prince Jean a dit pour sa défense (son jeu de mot) : « Depuis le début de mon parcours politique, je n’ai jamais été nommé, toujours élu »
Dommage pour lui, son seul mandat soumis à l’acceptation du peuple est constitué par les élections cantonales des 9 et 16 mars 2008 à Neuilly-Sud. Diantre, quelle épreuve démocratique! Cela fait penser à la candidature de Rachida Dati dans le 7ème arrondissement de Paris jouée d’avance voire même.
Tout le reste n’est que simulacre d’élections parmi des collèges d’élus encartés UMP.

« Est-ce que je suis illégitime pour me présenter à une élection au prétexte que je m’appelle Sarkozy ? » Cela au contraire « rend les choses plus difficiles ». Un mensonge puisque personne n’est dupe, sauf les fanatiques néoconservateurs de l’UMP, que l’élection de Prince Jean au Conseil général où il dirige désormais le groupe UMP s’est évidemment faite grâce à son nom. Et que la rumeur d’un « bosseur » se dégonfle puisque le coup du « gars qui connait ses dossiers » nous a déjà été faite par un certain Nicolas Sarkozy, dont on voit la maîtrise pitoyable après 2 ans de mandat.

– L’opposition diabolique!
Autre argumentaire de François Fillon: « La gauche n’a vraiment pas grand chose à dire pour qu’elle enchaîne les polémiques avec une aussi grande rapidité »
Si seulement il n’y avait que la gauche! Le seul problème pour l’UMP, c’est que le monde entier rit aussi de ce népotisme sans égal dans le monde des pays se disant « démocratiques »

« un nouveau cas de népotisme », « clan Sarkozy », « dynastie Sarkozy » pour The Guardian
– look de « golden boy », « s’est frayé son propre chemin en se présentant aux élections locales » pour le Times
http://www.rue89.com/2009/10/12/le-fabuleux-destin-de-jean-sarkozy-fait-rire-jusquen-chine
– « république bananière » par le correspondant du Times à Paris
– « république monarchique », « la succession du trône » pour le Corriere della Sera
Franchement devant une opposition socialiste exsangue actuellement dans un état navrant peut elle influencer à elle-seule les rédactions du monde entier?
S’il y a un « Monumental tollé autour de l’arrivée de Jean Sarkozy à la tête de La Défense » comme le titre le Point.fr, c’est qu’il y a vraiment quelque chose d’anormal. On ne récolte pas autant de signatures en aussi peu de temps pour un sujet mineur. On ne fait réagir les journalistes à l’échelle mondiale pour la moindre nomination si celle-ci n’avait pas un côté dérangeant: un jeune étudiant fils à papa de 23 ans, ayant redoublé ses 2 années consécutives de fac de droit, obtient un poste bien au-delà de ses compétences.
Pour preuve, il y a des offres d’emplois de l’EPAD mentionnant des chargés de mission avec au minimum Bac+5. Comment alors comprendre que le big boss puisse être moins diplômé que les gens qu’il aura sous sa coupe, et au passage, forcément moins expérimenté de par son jeune âge?
Un cas inédit dans le privé comme dans le public.
Pas étonnant alors de lire une Lettre ouverte d’un élu : « Cher Jean Sarkozy, je suis dégoûté… » où un élu de 29 ans, administrateur de l’établissement public Seine-Arche qui félicite et encourage à sa manière cette nomination abjecte par « un tour de passe-passe juridico-administrativo-politique ».

– Les chiens aboient et la caravane passe
Notre parodie de premier ministre se montre néanmoins plus détaché mais néanmoins lucide, car habitué à la pratique sarkozienne: la polémique finira « comme les autres »
Et oui, comme à chaque fois, le déferlement d’informations et de polémiques permet d’étouffer le précédent scandale tout en attendant le prochain. Comment fédérer l’opinion publique quand chaque jour, une honte pour les valeurs démocratiques et républicaines survient?
Certainement pas avec les syndicats dont la tête est globalement court-cuitée de la base, tout syndicat confondu.

Ainsi, dans cette farandole de polémiques, nous en étions restés à celle de Frédéric Mitterrand. Polémique qui s’est conclut – in fine – par un pathétique sondage BVA. Et comme nous le précisait ici-même le fidèle internaute BA, le capital de BVA est majoritairement détenu par la banque IXEN, filiale de… Natexis. Cela ne vous rappelle pas un autre scandale, celui de François Pérol?
Est-ce utile alors, sans faire de sarkozisme primaire, sans passer pour un paranoïaque, sans être de la DCRI, que d’imaginer un temps soit peu, un Nicolas Sarkozy et sa clique de néo-conservateurs demander gentiment, en signe de reconnaissance, un joli sondage pour sauver la tête du symbole de l’ouverture
celle du soldat Frédéric Mitterrand?

Pour preuve:
« Sur le site de L’Express, du 07/10/2009 au 14/10/2009, 10 806 internautes ont voté :
15 % souhaitent que Frédéric Mitterrand reste ministre.
85 % souhaitent que Frédéric Mitterrand démissionne.

Sur le site du Monde, le 09/10/209, 58 384 internautes ont voté :
39,3 % souhaitent que Frédéric Mitterrand reste ministre.
53,6 % souhaitent que Frédéric Mitterrand démissionne. »

Ce qui invalide d’ailleurs les propos de Dominique Paillé, minable porte-parole de l’UMP: « Cette chasse à l’homme, cette curée médiatique, c’est quelque chose qui, aux yeux de tous les Français, est écœurant. Il est temps que cela cesse ». Car évidemment par « tous les Français », il faut comprendre tous les pro-National Sarkozistes, fanatiques de traîtres à la Nation.

Le cauchemar a trouvé son successeur…
un homme de parole: jean sarkozy, président de la république en 2012

Ne parlons pas des sujets qui fâchent!
Dans la suite logique, pendant que toute la blogosphère a les yeux tournés vers Jean Sarkozy, les autres scandales du mandat de Nicolas 1er reviennent.
On retrouve ainsi la loi sur les Jeux en Ligne, pour laquelle le député Myard (UMP) s’écrit « On marche sur la tête en copiant Hadopi » sur LePoint.fr Rassurant de voir des députés de la majorité dite « populaire » (un comble!) possédant encore un minimum de « corones »!
On retrouve également la véritable boucherie de la carte électorale dont le bilan est très lourd: 33 victimes, dont la plupart de l’opposition…évidemment.
Finissons par un ersatz de réforme du lycée, fort heureusement dénoyautée des pires mesures, en attendant de futurs amendements surprises dont seul l’UMP a le secret.
Question polémique: il y a déjà la fuite, sans jeu de mots, concernant les stocks d’uranium enrichi stockés à même le sol sur un parking dans une ville russe ayant déjà un fort taux de cancers. Rien de neuf sous le soleil de la honte, si ces stocks ne venaient pas de la Hague et d’EDF!
Corinne Lepage, du temps de son mandat de ministre de l’environnement, n’était pas « au courant.
Malhonnêteté ou incompétence? L’avenir nous le dira… pas loin certainement de Dominique Voynet dans le cadre de l’Erika.

Mais pour tout cela, il faudra attendre la nouvelle polémique…dès demain.

On termine en chanson: Camarade fils à papa…

Vu sur Pur Délire réalisé par CastorProd

Publicités

Une réflexion sur “Jean Sarkozy Ou le Népotisme Assumé

  1. Dialogue entre Nicolas et Jean Sarkozy.

    – Jean, lis cette feuille.
    – Pourquoi, papa ?
    – C’est des  » éléments de langage « .
    – C’est quoi, papa ?
    – C’est des phrases-type, des réponses-type. Tu dois les apprendre par coeur et tu dois les réciter quand un journaliste te pose une question sur l’EPAD.
    – C’est quoi, l’EPAD, papa ?
    – C’est là où on prendra le pognon pour l’élection de mai 2012.
    – Quelle élection de mai 2012, papa ?
    – T’occupe pas. Tu apprends par coeur ces phrases. C’est LOUVRIER qui les a écrites.
    – C’est quoi, l’ouvrier, papa ? J’en ai jamais vu.
    – Non. Pas l’ouvrier. Je parle de FRANCK LOUVRIER.
    – C’est qui, papa ?
    – C’est le mec qui s’occupe de la communication à l’Elysée. FRANCK LOUVRIER m’a dit que tu devais te couper les cheveux, te les faire teindre en châtain, et tu dois mettre des lunettes.
    – Pourquoi, papa ?
    – Parce que tu dois prendre le look des mecs qui bossent à La Défense.
    – Mais non, au foot, je joue en attaque.
    – Tu fais ce qu’on te dit de faire et tu arrêtes de poser des questions.

    J'aime

  2. Je me suis intéressée aussi à ce jeune homme blondinet devenu châtain dans un domaine plus général et contrairement à BA,je trouve que « Fouette cocher », il caracole et sait très bien où il veut atterrir. On pourrait dire « il fait l’âne pour avoir du son », mais le son est devant lui et il n’a plus qu’à ouvrir la bouche pour pouvoir se gaver avec les applaudissements de papa. J’ai donc traité le sujet d’une autre façon que ma féminité impose, car il n’est pas mal comme jeune homme, il est plus grand que papa, il a le même bagout, et je dirais une certaine allure,et puis blond aux yeux bleus c’est mon idéal masculin !.. tout celà sur le plan physique, car pour le reste, escalader les anciens pour arriver premier, il a reçu un bon entraînement, alors félicitations au papa toujours inégalable dans la projection du fils vers les sommets de la Défense !

    J'aime

    1. Je le crois pas: Geneviève préfère le physique « Aryen » ! Si ça se limite au physique ça va, mais bon… vous vous êtes aperçue que l’on pouvait être déçu côté honnêteté et intellect ;-)
      Je file chez vous lire votre article avec votre vision toute « féminine » ;-)

      Cdt,
      Cpolitic

      J'aime

  3. Vous m’obligez à venir vous confirmer que j’aime les blonds ou châtain clairs par goût et s’ils ont les yeux bleus c’est mieux, peut être parce que je suis une femme blonde aux yeux bleus,et que j’ai que des yeux bleus autour de moi, je pense que vous savez que je fais de la peinture, et le bleu fait partie de mes couleurs préférées, maintenant si je vous dis que mes grands parents sont Alsaciens, n’allez pas chercher de quel côté de la frontière, vous vous égareriez vraiment, il y a aussi des Belges dans ma famille et ils sont blonds.
    mais, les hommes de ma vie à une exception près ont tous été bruns. Vous voici tranquilisé, Sarkozy est bien brun ! d’accord pour la tête à claques du fils, mais du point de vue strictement du physique, on ne peut pas dire qu’il est moche …même s’il n’est pas Brad Pitt. Pour la faute du nom, il n’était pas question d’émotion, mais il fallait que je me dépêche ayant un rendez-vous, je dirais faute d’inattention.
    Mise au point terminée, alors bonsoir
    bien amicalement
    genevieve

    J'aime

    1. J’en suis tout rassuré ;-) Quant au nom, avec les soucis qu’il a en ce moment, il ne vous en tiendra certainement pas rigueur et nous non plus

      Bonne soirée Geneviève

      Cdt,
      Cpolitic

      J'aime

  4. Dans cette épreuve, parce que ça en a été une pour lui, il a témoigné d’une vraie personnalité, d’un vrai caractère et aussi des qualités de quelqu’un qui sait écouter et qui sait entendre,, en visite en Chine où il a signé hier un protocole entre son parti et le Parti communiste. Maintenant je suis sûr qu’il avait des idées nouvelles pour le quartier de la défense. Il les exprimera certainement en tant qu’administrateur. Mais aujourd’hui ce n’est pas parce qu’on est jeune, qu’on s’appelle Jn , qu’on doit se voir frapper d’interdit c’est tout simplement pas possible

    J'aime

    1. Etes vous ironique? Quant à sa visite en Chine et la « signature d’un protocole entre son parti et le Parti communiste », vous avez un scoop!!!

      Quant à ses valeurs, elles sont si fortes qu’elles s’évanouissent à la moindre occasion: soutien éphémère (« à mort ») de David Martinon.
      D’ailleurs qu’elles sont elles ces valeurs? Le pognon et le pouvoir comme son père? Quelles compétences a-t-il en tant qu’administrateur avec un simple Bac, 2 années de droit non validées et 5 ans de retard dans son cursus scolaire?

      beaucoup de questions, peu de réponses

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s