Parodie d'Affiche de Film: Justice Sauvage…avec Nicolas Sarkozy

Une bonne semaine que nous n’avons eu aucune nouvelle de notre Nicolas national. Le pauvre. Il y a bien eu des tentatives avec la visite officielle au Kazakhstan, histoire de présenter ses amis financiers et industriels peu scrupuleux au dictateur léniniste en place. Il y a bien eu le compte twitter de l’Elysée et le site officiel (et déjà en panne) de la 1ère pupute de France.
Mais tous ces efforts ont été réduits à néant par l’actualité et les nombreuses polémiques de Polanski à Mitterrand. Nicolas termine même par un camouflé avec la nomination de Barack Obama « prix Nobel de la Paix », alors que lui, seul avec ses petits poings, il avait (mal) négocié la paix en Géorgie. Lui, aidé de son ex-femme, qui avait fait libéré les ex-infirmières bulgares des griffes de son ex-ami dictateur et ex-terroriste l’infâme Colonel Kadhafi pour la modique somme de…70 millions de dollars par le ex-premier ministre bulgare Serglueï Stanichev. Elle est belle la diplomatie!
Alors pour se venger, puisqu’il ne peut avoir « la Paix », Nicolas s’est déjà vu remettre le prix Nobel du Foutage de Gueule par Alain Juppé à propos de la taxe professionnelle. Les collectivités locales seront en effet bien remboursées comme promis euro pour euro, mais pour… la première année seulement. Une annonce qui a fait sortir de ses gongs le maire de Bordeaux. (à lire ici). On parle même de « braquage » et de « hold-up » dans ce qui reste d’opposition socialiste.
Pour se racheter, Nicolas va essayer d’avoir le « prix Nobel de la Guerre des Prétoires » en continuant ses influences sur le procès en cours, la seule polémique qui aurait dû exister à ses yeux: le procès Clearstream.
Procès où nous avons appris du Général Rondot, munis de ses petits carnets, que Dominique De Villepin ignorait tout de la fausseté des fichiers Excel d’Ihmad Lahoud. Toute l’affaire n’est de toute manière que « paroles contre paroles » et ne repose, à l’heure actuelle, sur aucune preuve matérielle (écoutes téléphoniques, fiche de mission signée…) Un procès qui aurait fait pschiiittt en temps normal, mais qui en Sarkozia, voit son issue fatidique toute tracée: Coupable!

Justice Sauvage avec Sarkozy

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s