Villepin, La Grande Tête de Turc d'un Petit Hongrois

« Je suis ici par la volonté d’un homme, je suis ici par l’acharnement d’un homme, Nicolas Sarkozy, qui est aussi président de la République française. J’en sortirai libre et blanchi au nom du peuple français »
Il faut avouer que cela en jète: un ancien premier ministre de la France balancer de tels propos aux médias dans les couloirs du tribunal correctionnel à l’encontre de son pire ennemi et accessoirement président de la république française, en exercice.

Notre Dom national, le séducteur poète et politique, chevalier à la chevelure argenté est sorti de son silence pour infliger une belle claque au pire représentant de l’Etat que la France ait connu, après Pétain évidemment.
Évidemment après de tels propos, les sous-fifres du p’tit Nicolas ont contre-attaqué, ne voulant pas laisser à l’ancien premier ministre, le monopole du coeur…et des médias.
« Faites confiance à la justice » a répondu Me Thierry Herzog, avocat de Nicolas Sarkozy, avant d’ajouter « les décisions rendues sont motivées et les juges qui les rendent se fondent sur des preuves. »
Sûr qu’avec des jugements lamentables tels que celui en faveur de l’accusé Jean Sarkozy dans l’affaire du scooter, où le plaignant s’est retrouvé condamné, le Dom a de quoi être « confiant ».
Au contraire, il les mouille grave le chevalier, oui, car il sait justement qu’il n’a aucune emprise sur ce qui l’attend. Celles et ceux qui vont le juger sont sous la coupe du pouvoir en place ouvertement anti-Chiraquien. La Justice n’est clairement plus indépendante depuis 2007, déjà qu’avant, elle avait montré des signes de partialité.
Mais évidemment dire le contraire, à savoir une énormité que plus personne ne peut croire à part des jeunes pop fanatiques aveugles et sourds de l’UMP, ne mange pas de pain. Et puis il défend son beefsteak le Herzog!

Le Chevalier Blanc De Villepin

Autre aide de camp pour la parodie de président, Pierre Charon, con-seiller de Nicolas Sarkozy qui ne fait pas dans la dentelle: « J’étais quand même consterné de voir Dominique Galouzeau de Villepin ‘flangardé’ de sa femme et de ses trois enfants insulter le président de la République et confondre le Club Méditerranée, dont il est un adepte, avec la 11ème chambre correctionnelle. Il ne manquait plus que les palmes et la planche à voile »
Ce n’est pas pour défendre Dom – quoique! – mais :
– 1/ Quand un des enfants de Sarkozy va dans un tribunal, c’est au titre d’accusé
– 2/ Nicolas ferait bien mieux d’y aller plus souvent au Club Med, plutôt que de choisir des palaces et autres hôtels de prestige dont les coûts sont financés par des amis industriels ou des financiers véreux, proche de la mafia de leurs pays respectifs.
– 3/ Quant au sport, sûr que le Nicolas avec ses bourrelets, ferait bien mieux de s’y mettre réellement, car il fait bien pâle figure face à un Dom ou un Obama. D’où la phrase de Pierre Charon, continuant dans l’ignominie: « Ce n’est pas l’élection d’un Chippendale dont il s’agit. On peut être beau, grand et arrogant et perdre » Nicolas serait-il jaloux? Un corps d’athlète ça se mérite. Plutôt que de manger des gâteaux lors des colloques et autres conférences, qu’il menace de quitter avant même d’y être attablé!
– 4/ « Galouzeau de Villepin » ? Alors allons-y: Pourquoi renier aussi ses origines Mr Nicolas Sarkozy de Nagy-Bocsa? Sûr que sur une affiche électorale, le côté noble est bien moins vendeur, surtout dans les milieux populaires ouvriers!
– 5/ En 2008, Pierre Charon ne figurait même pas « dans l’organigramme officiel de la présidence de la République » selon Bakchich.info, alors de là à se vanter d’être conseiller de Nicolas, plutôt de la 1ère pupute de France, « rabateur de peoples » pour la campagne électorale de 2007.

Même dans la rue: « j’ai besoin d’un vous »

Avouons que voir un puissant – autre que l’indigeste Ségolène ou le mythomane amnésique Bayrou – s’en prendre à Nicolas 1er, il y a de quoi jubiler pour nous les membres de la France d’en bas. Un tel culot « juste », un tel discours d’une clarté sans faille font du bien au moral des troupes et implique naturellement – quel que soit le verdict et les responsabilités dans cette affaire, responsabilités qui sont certainement partagées – que le règne de Nicolas s’en trouvera à jamais entaché. N’est-ce pas, d’ailleurs, le début de la fin?
Car à force de se faire des ennemis pour triompher et être le calife à la place du calife, les dommages collatéraux vont finir par se faire trop nombreux pour un seul petit garçon. Devant l’absence réelle d’opposition, nul doute que l’avenir s’annonce bien sombre pour la droite qui aura bien du mal à se relever du ravageur Sarkozy, véritable fléau du gaullisme.

Clearstream…mon oeil!
Finalement, l’objectif de ce jugement est de rendre inéligible le gêneur Dominique Galouzeau de Villepin. Histoire qu’en 2012, le combat fratricide Chirac-Giscard laissant gagner Mitterrand, ne puisse avoir lieu.
L’avenir nous dira, suivant les différentes pièces présentées au dossier et autres rebondissements croustillants, si les juges pourront s’écarter de la tragédie politique déjà cousue de fil blanc…ou pas!
Et de faire ou défaire l’éventuelle victoire programmée d’un apprenti dictateur à talonnettes.

Sarko Info

Publicités

Une réflexion sur “Villepin, La Grande Tête de Turc d'un Petit Hongrois

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s