Parodie d'Affiche de Film: Brice Hortefeux casse à-tout-va!

Brice Hortefeux nous aura tout fait. Blague raciste douteuse, très adaptée à son milieu de privilégiés ultra-libéraux fascisants, beaucoup moins à l’opinion publique et son poste de Ministre de l’Intérieur, qui lui impose une certaine retenue, quel que soit le lieu et le moment.
Aujourd’hui, preuve qu’une erreur a été commise, le collaborateur de Nicolas Sarkozy s’est fendu de regrets mais en reprochant une polémique « inutile et injuste », à l’instar d’un chauffard ivre pris en flagrant délit.
Le mal est fait et la justice doit passer (le MRAP veut faire citer le ministre devant le tribunal correctionnel pour ses propos), puisque l’individu n’a même pas le courage d’abandonner un poste qu’il ne mérite pas et qu’il n’honore pas par ses actes.
Pourtant, ses collègues Fillon, Woerth, Besson ont bien essayé de divertir les médias avec une loi ADN non signée et une fête de l’huma fuit sous les quolibets. Rien n’y a fait. Pauvre Brice, pauvre victime.

brice hortefeux est brice de nice

Publicités

Une réflexion sur “Parodie d'Affiche de Film: Brice Hortefeux casse à-tout-va!

  1. L’affaire de la vidéo de Brice Hortefeux nous aura servi de leçon.

    La vidéo de Brice Hortefeux a été tournée par un cameraman de PUBLIC SENAT. Le patron de la chaîne PUBLIC SENAT a censuré cette vidéo pendant cinq jours.

    Heureusement, un membre anonyme de PUBLIC SENAT a réussi à contourner la censure : il a transmis cette vidéo vers LE MONDE.FR, qui l’a aussitôt mise en ligne.

    Ensuite, le patron de PUBLIC SENAT a compris que des centaines de milliers d’internautes avaient vu la vidéo : il a finalement ordonné la diffusion de la vidéo, six jours après !

    Les leçons de ce scandale sont claires :

    – La censure et l’auto-censure sont monnaie courante dans les médias traditionnels.

    – Quand quelqu’un travaillant dans les médias traditionnels veut contourner la censure, il fait passer l’information censurée sur internet (en l’occurence, LE MONDE.FR)

    – Internet est le dernier média existant qui échappe à la censure.

    – Nous allons donc assister à une offensive généralisée de l’UMP pour contrôler internet (c’est-à-dire : pour soumettre internet à la censure).

    – Les discours de Jean-François Copé, Henri Guaino, Patrick Devedjian, Eric Besson, etc. sont la preuve que la tentative de reprise en main d’internet est LA bataille que nous allons devoir livrer.

    J'aime

    1. L’idée de changer l’étiquette de l’extrême-droite par l’étiquette « libérale » est, il faut bien avouer, une excellente idée!
      La preuve ça a mené une équipe de faux-cul arrivistes au pouvoir, alors pourquoi s’arrêterait-il en si bon chemin?

      Le FN et l’ancêtre Le Pen sont vraiment des petits joueurs à côté des jeunes experts fascistes aux dents blanches et aux costards impeccables de l’UMP.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s