Brèves CPolitic: Sarkozy, c'est fini… les Grandes Vacances!

Dur, dur, ce retour. Enfin ce deuxième retour puisque la puce surexcitée de l’Elysée a cru bon de faire un aller-retour, aux frais de la princesse of course!, entre Le Cap Nègre et Paris, pour rappeler qui était le patron.
En pleine période de rentrée scolaire, pour bambins du primaire (et pas des primaires du PS!) c’était hier, il était normal de consacrer un article aux nouveaux dossiers du petit garçon de la cour des grands. (« il paraît qu’il aurait fait limoger un célèbre journaliste pour une plaisanterie aussi douteuse »)

C’est Fini les Grandes Vacances!
Sarkozy les grandes vacances c'est fini, la rentrée

La taxe carbone
Vent de rebellion hier, le meilleur élève de la classe François Fillon, véritable fayot de service ayant balancé un 14 euros par tonne de CO2. Le petit Nicolas a aussi sec rappelé qu’il était le patron de la récrée, en accordant un entretien à Cécile Duflot, la porte-parole des Verts.
Enorgueilli d’un excellent chiffre aux européennes, la nouvelle caïd du bac à sable et des arbustes exige le respect du rapport Rocard-Juppé avec son prix minimum de 32 euros la tonne de C02
Nul doute que le petit Nicolas aura à coeur de contenter « la nouvelle » pour mieux semer la zizanie au sein de la classe des socialos. Diviser pour mieux régner…
Et patatra, cela n’a pas louper puisqu’officiellement rien n’est fixé. Comme quoi, tout ce bruit pour rien, et pendant ce temps, on ne parle pas du chômage…

Boulettes, Tâches d’encre et Crottes de nez
Une véritable insulte que ce rapport, élève Chatel! Du grand n’importe quoi, bourrés de fautes d’aurtaugraffes!
Au menu, copier-coller prouvé par des fins de phrase tronquées et des erreurs immondes du style: « En 2009 se sont 214 289 élèves qui ont suivi… » Bien pour un ministre de l’Education Nationale.
Moralité: ce sont toujours ceux qui donnent des leçons qui feraient mieux de les suivre à la lettre!

La Rentrée, les nuages gris et la guerre.
1 mort et 9 blessés en Afghanistan. Évidemment au nom de la France et de ses valeurs: droit de l’Homme, et patati patata. Hommage. Honte à nos politiques qui envoient toujours et encore des hommes pour défendre des intérêts privés et/ou ne réunissent pas les moyens humains et techniques modernes de base pour assurer le minimum de sécurité à cette chair à canon, rarement constituée de fils de parlementaires.
Quelles excuses pitoyables nous sortira le grand niais Hervé Morin?

Chômage!
Comme quoi le sujet rentre par la porte après être sorti par la fenêtre de la grippe A ou de la taxe carbone. Le constat est sans appel: LeFigaro, journal de gauchistes, titre « Le taux de chômage retrouve son niveau de début 2006 ». Quoi? Comment? Nicolas nous aurait faits le vieux coup de la promesse électorale non tenue avec son plein emploi prévu pour la fin de son mandat. Certainement la même boule de cristal que Madame Lagarde. Simplement grotesque et ignoble.

Paradis Fiscaux
Tout a une fin. C’est le cas pour les îles Caïman qui découvrent la faillite, comme la Californie. Ce n’est pas faute d’avoir demandé de l’aide à Londres, un modeste 200 millions de piécettes sonnantes et trébuchantes.
Nada, peau de chat. Pas un rond pour le paradis, qui devra créer une taxe foncière face aux départs de plusieurs milliers de salariés de la finance. Salariés qui permettaient de générer l’essentiel des recettes des îles…jusqu’à présent! Vous voyez que Nicolas Sarkozy a fait ce qu’il a promis: mettre un terme aux paradis fiscaux! Gloire au Roy.

Gabon et France à fric
Celles et ceux qui avaient pariés sur Bongo fils, dénommé Ali Bongo, n’auraient rien gagné, tellement il paraissait évident que celui-ci allait s’imposer dans cette nouvelle parodie de démocratie au Gabon.
Le pire, c’est que la France passe pour la traitre qui aurait imposée le fils de l’infâme dictateur Bongo. De ce fait, les opposants politiques clament « mort aux français ». On a fait mieux comme relation diplomatique et c’est une fois de plus, la preuve, que les vieilles manies de la France-A-Fric n’ont pas disparu, contrairement, là encore, aux promesses de Nicolas.
Ainsi Joyandet qui fait acte de présence pour le 60ème anniversaire de Kadhafi, donne un goût amer (et le mot est faible) au mandat de Sarkozy. Si on y ajoute les bijoux made in France de Chopard et les artistes français envoyés là-bas en guise de bouffons pour amuser le dictateur terroriste, l’envie de vomir vous vient très rapidement.

Merci qui? Merci Sarkozy!

Publicités

Une réflexion sur “Brèves CPolitic: Sarkozy, c'est fini… les Grandes Vacances!

  1. D’abord la puce suce de moins en moins, ensuite la princesse peut payer l’aller et retour cap nègre/Paris, les prix en ce moment sont intéressants et d’un saut de puce on franchit la distance !..
    Alors la taxe carbone pour moi elle a du mal à passer et je dirais même qu’elle est bloquée au fond de ma gorge et que même en avalant un liquide, elle stagne. C’est le cadeau de Rocard, socialiste si je me rappelle bien, qui justifie son intervention à l’UMP en nous envoyant en pleine figure sa taxe carbone. C’est un impôt déguisé et je dirais un de plus, signature de tous à un moment donné gauche et droite, pour l’environnement, comme si nous allions tous nous séparer de nos ustensiles et de nos voitures pour faire plaisir aux verts qui passent à l’orange pour finir aux rouges !..tellement pour moi ils représentent une épine fichée dans le pied dont je ne peux me débarrasser.
    L’Afghanistan, on fournit les humains et les techniques, de quoi se mêle t-on ? il y a tellement à faire chez nous.
    Chômage, c’est un coup dessus un coup dessous selon les périodes, c’est comme une vague qui ondule au gré du vent. En réalité les chiffres ne veulent rien dire si ce n’est les donner bons ou mauvais selons les moments.
    Les paradis fiscaux. Il faut bien en finir si tant est que l’on y arrive un jour, car je ne crois pas beaucoup à la liste des fautifs. Je n’ai pas une larme de disponible pour les ïles Caïman, elles seront pas les premières à créer une taxe fonçière en compensation.
    Gabon – On se fait encore des ennemis à force de se mêler des affaires des autres. Nicolas ne craint pas de mettre en avant les avantages de la France à l’étranger, alors Bongo fils ou pas, il me semble que ça n’est pas notre problème principal pour l’instant.
    C’était juste une amorce de discussion un samedi matin
    Belle journée
    Bien amicalement
    genevieve

    J'aime

    1. Un beau bordel pour une grippounette qui statistiquement ne vaut pas mieux que la grippe conventionnelle saisonnière.
      Or on se prépare, et on dépense les finances publiques, comme si c’était la nouvelle grippe espagnole.

      Du grand n’importe quoi. Une nouvelle excuse, en plus de la crise, pour justifier l’envolée record du déficit public: 109 milliards d’euros!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s