Infos, y'en aura pour tout le Monde: des C6 d'Hortefeux à Jack dans le métro!

Pour un simple 21 Juillet, que d’infos aujourd’hui. Alors pas d’autre choix que de présenter tout ce petit monde sous la forme de brèves…

Impossible ainsi de commencer la journée sereinement sans apprendre qu’Hortefeux s’est offert un joli cadeau d’arrivée – l’équivalent du « Golden Hello » dans le privé – en arrivant place Beauvau. Aux frais de la princesse, deux C6 haut de gamme de Citroën avec les moteurs les plus puissants sont mis à sa disposition. Sympa, non?
Évidemment on reste choqué qu’en pleine crise financière avec des caisses de l’Etat soi-disant vides, un ministre déjà aussi infâme puisse s’offrir de tels présents si chers et si polluants.
Mais vous le serez encore plus, en apprenant que MAM sa prédécesseuse – ça se dit ? – avait elle-même deux C6 du même modèle. (sic!) La folie des grandeurs en somme, car que peut bien faire Hortefeux avec 4 C6. Un trafic d’êtres humains?

Mains Propres et Têtes Hautes? Comme son abject modèle, ni l’un, ni l’autre!
Hortefeux Le Pen: même combat

Auto-Plus continue de lapider notre moral en ce début de journée en nous apprenant que les administrations ne regardent nullement à la dépense concernant leur parc automobile.
Là encore grosses routières sur-motorisées bien polluantes et bien loin de la seule hybride du gouvernement dédiée aux déplacements de Borloo. Le souci se pose surtout quant à leur maintenance, nettoyage et carburant.
On découvre ainsi grâce à ces crapules d’ultra-gauchistes de journalistes, que les voitures déjà propres se font nettoyer tous les jours avec la méthode la plus chère (tout y passe, carrosserie, châssis…) et que l’essence utilisée n’est pas du bas de gamme, mais au contraire toujours le plus cher Excellium de Total.
Car à l’image des sondages, question carburant pas d’appel d’offres digne de ce nom. Shell, BP et les autres laissent étrangement le marché au premier groupe français pétrolier.
Et pourquoi tant de frais? Parce que les chauffeurs récupèrent ainsi des points qu’ils échangent contre des cadeaux (du grille-pain à la BD), et comme il n’y aucun contrôle…

Après Zazie, Lang prend le métro. Non promis, nous ne sommes pas le 1er avril. L’un des meilleurs ambassadeurs de la gauche caviar avec Kouchner, DSK, et Fabius, a osé prendre le métro 1 et sans cravate (sic!), pour faire évidemment plus proche du peuple.
Grand jour à marquer d’une croix blanche donc. Mais ce n’est pas avec une telle démonstration de démagogie que le PS s’en sortira, bien au contraire. Franchement Jack, tu te fous pas un peu de nous? Aussi crédible que si Nicolas invoquait Jean Jaurès ou Guy Mollet dans ses discours. Ah c’est déjà fait? Pardon.
De manière plus discrète mais pas moins médiatique, le grand architecte de l’Opéra Bastille se prononce pour Hadopi 2. Et oui!
« Je ne vote pas contre mon camp, je vote pour un texte » […] « c’est ce qu’on appelle l’exception culturelle française, dont la gauche a été l’inventeur ». C’est oublier toute la partie répression liberticide, l’aspect financement des auteurs totalement absent contrairement à celui des majors! Encore un apprenti socialiste qui ne peut plus faire semblant, l’avantage du National Sarkozisme où les masques tombent définitivement! De « l’arbre sec » du PS, Jack en représente le gland, un gland pourri jusqu’à la moelle, et qui a bien largement contribué à la déroute de son propre parti.
Valls, lui, en rajoute une nouvelle couche en publiant un pamphlet dans le Financial Times. Encore une preuve de sa traitrise avec une telle publication dans un journal réputé bien ancré à droite. Jusqu’où ira-t-il?

Pendant ce temps-là, ses ex-compagnons d’infortunes et du socialisme n’en finissent pas de s’invectiver. Une vraie scène de ménage où les petits nouveaux belliqueux veulent leur place au soleil sous prétexte de réformer un système archaïque et corrompu. A l’opposé, la vieille génération souhaite évidemment conserver les postes les plus stratégiques, même si ceux-ci ont été octroyés en sacrifiant un peu de la morale la plus élémentaire. N’est ce pas « Titine »?
Au menu du Tibérisme tout craché, avec trucages des listes électorales, corruption à tout va, complots à gogo. Pas sûr que Marie Noëlle Lienemann, la repentie, passe l’année d’ailleurs…

La vérité sur le PS est TOUJOURS bonne à dire:

Côté gouvernement, la sape du modèle économique et social français continue, scènes de ménage socialistes ou pas. Au contraire, l’UMP se frotte les mains et se permet même d’un cynisme le plus FrédoLefebvrien: Orelsan et Manuel Valls sont « les deux victimes du sectarisme du Parti socialiste ».
Hadopi, Travail Dominical les chantiers ne manquent pas en plein milieu du mois de juillet, une période idéale pour placer finement ses amendements de dernières minutes, amendements en provenance directe des vautours de lobbies bien connus de notre Fredo.
Là, côté PS, beaucoup moins de monde pour contrer l’UMP dans l’hémicycle parlementaire. Tellement plus facile de laver son linge sale en public plutôt que de faire ce pour lequel ils sont payés grassement: proposer des idées et s’opposer aux « réformes » liberticides et néo-conservatrices, sources de gabegies.

Pécresse qui a décidé de faire parler d’elle juste avant les vacances, signe un chèque en blanc de 16 millions d’euros pour les universités. 10 millions pour du wifi, et 6 millions pour la diffusion de podcast des cours. Diviser par le nombre de facs, les éventuelles gabegies, les problèmes techniques, un vrai projet concret qui promet!
Dommage que le « nouveau visage de l’Ile de France » – ça donne envie de changer de région! – soit bien plus timorée concernant la liste des universités qui surfacturent leurs frais d’inscription, la véritable priorité « utile » du moment. On imagine que cela attendra bien la fin des vacances voire la Saint Nicolas. Historie de donner un répit aux gentils directeurs d’universités dans l’illégalité avec qui, ce n’est pas le moment de se fâcher.

Une des rares bonnes nouvelles semble à mettre du côté de Martin Hirsch. Selon Sarkofrance qui analyse l’interview de l’intéressé parue dans le JDD du 19 juillet dernier, l’ancien roi d’Emmaüs constate que son amendement interdisant les stages hors cursus scolaire a été éradiqué du projet de loi sur la formation professionnelle.
Franchement si après 2 ans de Sarkozia, même le plus intelligent des grands naïfs (et inversement) commence à se rendre compte que l’UMP ne tient pas ses promesses et n’est aux ordres que des différents lobbies dont le MEDEF, il y a là un immense espoir quant à l’illumination des esprits du citoyen lambda.
Par contre, pour le PS, même une incantation vaudou n’y changera rien. Tu peux revenir de Martinique (sous couvert de vérifier si sa destruction de l’hôpital public opérait bien), Roselyne!

Publicités

Une réflexion sur “Infos, y'en aura pour tout le Monde: des C6 d'Hortefeux à Jack dans le métro!

  1. Bon, Cpolitic, est-ce que tu peux m’expliquer CLAIREMENT ce qui se passe au PS ?

    Parce que là, pour le moment, je ne comprends rien à cette guerre civile de tous contre tous.

    Je répète : explique-moi CLAIREMENT.

    J'aime

    1. Je vais essayer d’expliquer pour ce que j’ai compris.

      – Aubry veut faire respecter son autorité à tous les apprentis félons déguisés en rénovateurs rebelles
      – Valls, Montebourg, Dray crient au scandale soit par pure réaction, soit par pure vengeance (pour Dray d’avoir été débarqué)
      – Ségo est avec Aubry dans la mesure où en future grande chef elle se doit de soutenir la secrétaire du parti, mais évidemment tout ceci n’est que façade.

      Le problème c’est que les rebelles profitent du fait qu’effectivement les élites et les chefs locaux du PS sont globalement bien pourris (cf vidéo de MNL) pour s’imposer alors qu’évidemment, ils ne feront pas mieux et surtout pas moins tordus comme organisation. La place est si bonne… Et si c’est pour faire de la droite light autant s’encarter à l’UMP.
      Le drame c’est que Martine s’est justement faite élire grâce aux magouilles en interne, lors du Congrès de Reims, et notamment dans la sulfureuse fédération du nord pas de calais. Difficile pour elle de s’imposer « Nikita » du PS.
      Déjà que le constat n’était pas réjouissant après la capitulation de Jospin alors si en plus on apprend tous les jours un peu plus les complots et magouilles du parti, le seul choix possible à faire pour qu’ils redeviennent à peu près crédibles: dissoudre les chefs et couper des têtes (métaphore ;-) Il faudra beaucoup de temps pour panser les plaies et faire passer la pilule.

      Voilà j’espère que j’ai pas dit trop d’âneries… C’est mieux?

      J'aime

  2. J’ai tout compris maintenant !

    Merci !

    Sauf une phrase :  » Ségo est avec Aubry dans la mesure où en future grande chef elle se doit de soutenir la secrétaire du parti  »

    Je croyais que Ségo était minoritaire à l’intérieur du PS ?

    Tu ne crois pas que leur devise  » Tout sauf Ségolène  » est encore présente dans une majorité de têtes ?

    Tu crois vraiment que Ségo arrivera un jour à devenir la grande chef ?

    J'aime

    1. Ségo minoritaire. Gros doute puisqu’il a fallut que les équipes d’Aubry truquent le Congrès de Reims pour passer devant au finish. Alors non, elle n’est pas minoritaire. Mais justement ça fait partie de la stratégie que de le faire croire.
      « Tout sauf Ségo » pour certains militants certainement. Pas pour d’autres. De toute manière, une personne capable de fédérer un maximum de militants socialistes, j’ai pas dit tous évidemment, à part elle, je ne vois pas. Les différents scrutins du Congrès la plaçaient d’ailleurs tous en tête… sauf le dernier.
      Le seul moyen qu’elle devienne la grande chef: une alliance avec Martine(?) ou plutôt le lancement d’un nouveau parti déjà à sa botte. Côté structure et têtes pensantes elle a déjà tout de prêt avec son « désirs d’avenir ». Je n’ai pas réussi à savoir auprès de ses admirateurs pourquoi ce rebond n’avait pas déjà été tenté. Qu’attend elle? On espère pas 2012.

      PS: mieux vaut ne pas dire « j’ai tout compris » dans la mesure où je n’ai pas « tout » détaillé car on ne sait pas « tout », surtout quand on est des spectateurs non encartés.

      J'aime

  3. Une alliance Ségolène-Martine ?

    Non, quand même pas. Après le congrès de Reims, il y a quand même des haines qui sont encore là entre les deux équipes.

    J'aime

    1. de façade… l’alliance. Et toujours prendre en compte que les ennemis de mes ennemis sont mes amis, même si c’est temporaire ;-)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s