Comme un certain Helmut, l'Actualité qui "ENERVE"

Omar Bongo la pourriture de dictateur africain, placé par De Gaulle fin des années 60, est donc mort. Enfin! Comme souvent avec ce genre d’énergumène, il a commencé sa carrière par être un homme respectable et respecté, une chance pour son pays continuant sur les voies de l’indépendance et refusant tout colonialisme…
Pour au final, sombrer de la dictature, parfois sanguinaire notamment avec ses opposants politiques, pratiquant sans se cacher la corruption et le détournement des fonds humanitaires, tout en pensant à investir son pactole en France. Achat d’hôtels particuliers en plein Paris, voitures de luxe à gogo pendant que son propre peuple vit dans une misère dramatiquement habituelle en Afrique.

Une fracture entre le train de vie d’un dictateur et de son pays que la rédaction de France 2 – à l’époque courageuse – n’avait pas hésité à montrer à l’antenne, source de problèmes diplomatiques immédiats.
Ce matin, on entendait même Giscard expliquer dans un langage encore très politiquement correct qu’il avait mis fin à ses relations personnelles quand l’homme avait endossé l’habit de dictateur.
Difficile à croire d’autant que cela semble faire partie de sa haine mutuelle à l’encontre de son ennemi juré, le grand Jacques. Mais laissons lui le bénéfice du doute dans ses paroles lucides. Le doute n’est plus permis puisque VGE déjà sénile aurait juste oublié une célèbre partie de chasse de 1986 perpétrée à Libreville en compagnie de… Omar Bongo! (à lire ici)
Quant au successeur de Chirac, la parodie actuelle de président de la république, la Rupture avec la Françafrique est loin d’être finie… puisqu’on imagine aisément une prise de contact rapide entre les ambassadeurs de Total, Areva, Bouygues, Dassault avec le nouveau prétendant au trône. Et si par malheur ce n’est pas le Gabon, ce sera la Birmanie…L’Afrique n’a pas le monopole des dictateurs mafieux.

Mais le pire là dedans, qui « énerve », reste sans nul doute les mots de Bernard Kouchner:
« La France perd aujourd’hui un ami, mais je déplore également une perte pour l’Afrique, continent où M. Bongo Ondimba, unanimement respecté par ses pairs, avait oeuvré avec détermination et courage à la paix et la stabilité » Un culot sans borne puisque les citoyens français n’ont aucune amitié avec ce qui reste du dictateur. Seuls les industriels et politiques corrompus des gouvernements précédents et actuels en ont.
A ce titre, Kouchner perd surtout un client généreux pour ses rapports bidons, et ses magouilles pratiquant subtilement le mélange abject « intérêt privé – fonction publique », pourtant réprimé dans les autres démocraties de la planète. Aussi révoltant sinon plus que Ségolène s’excusant au nom de la France, même si Koukouchner dispose d’un mandat adéquat, lui.
Comble du faux cul – pour entrer au gouvernement du National Sarkozisme c’est un talent nécessaire – le French Doctor ajoute: « Confiant dans l’aspiration démocratique du peuple gabonais, je lui adresse tous mes voeux de paix et d’unité », tout en adressant ses condoléances « sincères et amicales » à la famille Bongo. Comprendre: « pensez à nous pour vos prochains investissements »
L’actualité donne donc raison à Péan et son livre, Le Monde Selon K.

Autre sujet qui « énerve », la nouvelle méthode outre-atlantique pour encourager les élèves à être studieux. Un mécène privé remplace ainsi l’inestimable apprentissage de la culture pour la culture avec ses prix de fin d’année par… de la monnaie sonnante et trébuchante.
La carotte prend matériellement la forme d’une récompense de 25 dollars par examen réussi (comprendre avoir la moyenne) pour un élève de niveau CM2, soit avec 10 examens payés, 250 dollars dans l’année. Evidemment le système mis en place a même prévu d’améliorer la rémunération en fonction du niveau d’étude soit 500 dollars par an pour un niveau de 5ème. Le modèle américain ne nous épargnera rien, Obama ou pas. A quand le même système sous le prochain règne d’Allègre?

Revenons en France, avec les magouilles de l’UMP et ces élus escrocs notoires auxquels la Justice s’attaque enfin.
On apprenait hier que le successeur de Jacques Bouille, ancien maire de Saint Cyprien suicidé en détention provisoire pour blanchiment, corruption et détournement de biens publics, venait d’être placé en garde à vue… pour la même affaire! (voir 20minutes.fr)
Après les fameux Pierre Bédier, ancien maire de Mantes La Jolie, ancien président du conseil général des Yvelines et accessoirement premier des députés les moins actifs de l’Assemblée nationale sur la période de juillet 2007 à avril 2009, condamné pour corruption et recels d’abus de biens sociaux, Serge Dassault futur ex-maire de Corbeil-Essonnes inéligible pour un an après avoir payé des électeurs (Tibéri quand tu nous tiens), la Justice traîne ses guêtres en Aix sur le territoire des Joissains. Et pour une broutille évidemment…
Le conseil d’Etat a ainsi annulé les dernières élections municipales aixoises pour « les propos et les insinuations, d’une nature et d’une gravité inadmissibles, qui ont émaillés la campagne, ont constitué des manoeuvres ayant pu fausser les résultats du scrutin ». (voir ici)
Sans tomber dans la facilité du tous pourris, rappelons que la gauche a connu récemment de telles affaires aussi glauques et énervantes.

Terminons par le comportement des journalistes, dont l’éthique parfois ne révèle pas meilleure que celle des élus. Ainsi Marianne2.fr (site web du journal Marianne) s’est transformé depuis quelques mois en véritable Figaro du Modem, brocardant ouvertement et sans retenu le nouvel ennemi juré de Bayrou, Cohn-Bendit.
Les rancuniers enragés ont repris leur plus belle plume chargée de vitriol dans un article intitulé « Cohn Bendit ou la victoire de l’Europe des Bisounours ».
Plutôt que de balayer devant leur porte, les pro-Modem en sont réduits à discréditer les autres partis, au point du mettre l’UMP, le PS et Europe Ecologie dans le même sac. Etrange notion de la « sociale démocratie chrétienne ». Le Modem aurait-il aussi ses propres « Frédéric Lefebvre »?
Sous la couverture épaisse d’un parti politique raisonné et tolérant, certains de ses membres, Bayrou en tête de gondole évidemment, ou de ses fidèles ne se privent pas pour se défouler.
Phrase bateau « Europe Ecologie […] n’échappe pas aux contradictions », pensée profonde de Jean-Michel Aphatie « Le talent d’Europe-Ecologie est davantage d’avoir fait croire à une campagne européenne que d’en avoir réellement menée une », rien n’est épargné à l’internaute qui s’aventure sur un site d’information Modem.
A l’instar des grands perdants des dernières européennes, le Modem doit lui aussi faire l’effort de l’auto-critique et faire profil bas.
Et le mimétisme entre François et Nicolas (courroux, insulte, paranoïa, égocentrisme, créateur d’un parti monolithique écartant tout autre courant interne) – qu’il critiquait ouvertement se trompant même d’élection – n’est certainement pas étranger au résultat des urnes.
Une seule demande: respectez au minimum le choix du peuple, celui qui a eu le courage de s’exprimer, et qui au besoin, avait voté pour vous (avec regret dorénavant) à la dernière élection présidentielle.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s