Petit Précis afin de Savoir pour Qui Ne pas voter Tout en Votant!

Ne cherchez pas mille excuses pour justifier l’injustifiable. Parce que s’abstenir est la pire des solutions – la lâcheté électorale – mieux vaut voter en votre âme et conscience. Personne ne vous demande de voter pour le candidat parfait, il n’existe pas. Comme à chaque scrutin, vous devez simplement choisir parmi les moins mauvaises listes, listes et pas candidat car dans la majorité des cas, vous ne connaissez pas personnellement votre futur(e) élu(e).

Admettons que vous avez pris votre courage à deux mains. Il vous reste encore ce terrible choix à faire. Mais en femme ou homme moderne, que vous êtes, votre temps reste compté. Alors posons-nous, ensemble, les bonnes questions, puisque tout est possible… ensemble.(si, si!)

Voici l’éventail maximal des listes disponibles (cette année l’Ile de France décroche la timballe) et donc le choix le plus difficile voire déroutant.

1/ Supprimons les listes qui ne défendraient pas les valeurs républicaines, Liberté Egalité Fraternité

FN : Brahim Bouarram s’il était encore vivant, et non mort noyé un 1er mai 2007, pourrait vous parler de leurs méthodes et de leurs idées infectes pour lutter contre le chômage.
Parti Antisioniste (PAS) La liste de Dieudonné, ex-humoriste. Autant le sionisme, politique nationaliste doit être combattue, autant jouer sur la corde sensible antisémitisme/antisionisme comme il a pu le faire en invitant un négationniste reste une pilule impossible à avaler. Quant à son « amitié » avec Le Pen…
Communistes : une liste de dissidents du PCF, déjà que les communistes officiels étaient une espèce en voie de disparation, mais des dissidents alors, on rejoue LOST! Mettre le symbole de la faucille et du marteau relève de l’hérésie au XXI ème siècle. Faut-il simplement leur rappeler les victimes des régimes communistes en ex-URSS, à Cuba, en Corée du Nord et en Chine avec notamment lors des manifestations place Tien’ Anmen?

2/ Les listes « pièges » dont le nom cache peut être pire

Solidarité : une liste au profil Christianisme – Conservateur avec un site web illustré par « Pour la fête des Mères, votez pour la vie ». Leurs projets: « Unifier les combats sectoriels pour la Vie », « Proclamer l’indépendance de l’Espérance ». Vous avez dit « secte »?
Libertas (MPF – CPNT) : De Villiers et les chasseurs, une liste qui auraient pu être mise dans la première catégorie devant les propos de Villiers et le comportement violent de certains chasseurs. Mais nous en resterons à l’origine douteuse du financement par un industriel irlandais aux relations sulfureuses (exploitation forestière en Russie, fournisseur de l’armée américaine… voir ici)
Alliance Royale (AR) : Rien à voir avec Ségolène évidemment, non ici du 100% sang bleu, 100% catho dans le plus pur style Boutin, déjeuner champêtre à Chantilly avec discours raciste et homophobe sur le ton humoristique évidemment

2/ Supprimons les listes farfelues, au combat ou au nom tellement utopique qu’il en devient ridicule (de toute manière la barre des 9% par région pour obtenir des sièges ne sera pas atteinte, alors votons utile dès à présent!)

Cannabis sans frontières : le bulletin de vote ne se fume pas, désolé… mais aux USA du fait de la crise, il se demandent s’ils ne vont pas légaliser tout ça. Sinon expatriez-vous aux Pays Bas, l’autre pays de la drogue
La terre sinon rien : est-ce utile d’aller plus loin devant un nom si ridicule? Encore pour dilapider des voix importantes pour les vrais écolos organisés…
Europe – Démocratie – Espéranto (EDE): vive l’espéranto, l’europe, la paix et l’amour aussi…
Pour une France et une Europe plus fraternelles : vive les calins, les bisous tout partout, ça ne va pas faire avancer le schmilblick de la crise mondiale ni le réchauffement climatique.
L’Europe de Gibraltar à Jérusalem : On croirait une association de randonneurs… mais non! On retrouve le ridicule illustre inconnu Gaspard Delanoe, en tête de liste. Passez votre chemin vite…
Union des Gens(UDG) : là on a du visionnaire, du philosophe au bout du bulletin de vote…
Parti Humaniste (PH) : 100% utopiste, là encore paix et humanité dans le monde, très gentil merci, au revoir…
Rassemblement pour l’Initiative Citoyenne (RIC) : liste qui « désire que citoyens européens puissent organiser des référendums permettant d’abroger des directives » Un programme complet donc…

3/ Les listes uniquement là pour dilapider les voix de gauche ou de droite, par égoïsme ou par calcul politique

Lutte Ouvrière : tu es gentille Arlette, mais là c’est du sérieux! Oui Arlette n’est plus la leader, mais vous n’êtes pas capable de citer le nom de la nouvelle dauphine, professeure d’économie, au passage…
Europe – Décroissance (un nouveau mouvement d’extrême-gauche luttant contre les dérives de la société de consommation, mais la faiblesse de leur effectif et de leurs moyens ne jouent pas en leur faveur et contribue finalement qu’à disperser les votes de gauche et d’extrême-gauche)
Alternative Libérale (AL) : on a pris les jeunots libéraux encore plein de bons sentiments et voyant l’entreprise uniquement en tant que source de travail, de bonheur et de profits… « Le parti pris de la liberté », ça peut aller loin la liberté…
Alliance Écologiste Indépendante (AEI) : les Waechter et Lalonde sont partis par le porte et ils reviennent par la fenêtre! Avec en guest star l’anti rond de cuir Francis Lalanne. Bien joué mais les ficelles sont trop grosses. Egalement disponible Patrice Drevet, le présentateur météo. Un homme d’action certainement…
Centre national des indépendants et paysans (CNI), un UMP light ou l’on retrouve Christian Vanneste député à l’assemblée nationale, député homophobe par excellence et le tumultueux Gilles Bourdouleix, capable de s’engueuler avec tout et n’importe qui (chambre de commerce et l’industrie, l’association organisatrice du meeting aérien de Cholet, son propre parti l’UMP(sic!), refus d’accueillir un ministre dans sa ville…)
Citoyenneté Culture Européennes (CCE) avec derrière la FEDE, la fédération européenne des écoles, ONG qui souhaite participer à la création d’un véritable espace européen de l’enseignement et défendre la liberté d’enseignement. Rien à faire donc dans une élection européenne, puisque ce limite à un noyau d’un contenu de programme politique.
Debout la République (DLR) : L’autre Nicolas, Dupont-Aignan s’agite dans son coin mais reste bien seul sous la bannière gaulliste (et oui encore un qui s’en réclame). Sauf que ce Nicolas est un Noniste du traité de Lisbonne.
Newropeans: Leur site web ici sent bon l’ersatz modem avec du orange partout. A moins que cela ne soit l’inverse?

Il nous reste les listes « sérieuses » encore capables de faire plus de 9%:
NPA : Notre facteur, poil à gratter de Sarkozy
Front de Gauche (PCF – PG) : Dommage qu’ils n’aient pas su se rallier au facteur. A qui la faute?
Europe – Écologie : avec ce Daniel le Rouge devenu Daniel Le Vert épaulé par Eva Joly, ayant compris son peu d’avenir dans le parti de Bayrou
MoDem : Justement… le parti du Bayrou, toujours aussi lent et peu charismatique, ayant été capable de voter des lois pour financer l’école privée avec l’argent public, aussi piètre ministre que ses successeurs. Isolé au niveau européen par les démocrates de son propre camp.
UMP – NC – GM : La peste bubonique du parlement européen, les conservateurs libéraux, le fameux PPE. Qui s’oppose à l’extension du congé maternité à tous les pays européens par la durée la plus haute actuellement en vigueur? le PPE. Qui a voté Oui à tous les traités Maastricht, Lisbonne…
Et puis voter pour le parti de Nicolas Sarkozy ou s’abstenir reviendrait au même.
PS : Martine et Ségolène se sont rabibochées, ça change tout… non? Concernant les traités, alors qu’ils sont PSE, ils ont depuis Mitterrand appelé à voter Oui à tous les traités européens proposés. Le consensus certainement…

Dernière phase éliminatoire: voter logiquement
Petit secret de Cpolitic, l’auteur avait voté « NON » au dernier traité de Lisbonne. Pourquoi? Simplement parce que son éducation lui a toujours inculqué de comprendre un texte avant de le parapher.
Réaliser un texte simple et concis reste toujours faisable malgré le sujet abordé. En revanche, si vous souhaitez embrouiller les potentiels lecteurs, les faire douter, et donc cacher le véritable objectif, rien de tels que les périphrases, les allusions et les digressions gargantuesques.
Ainsi par logique, pour son prochain vote, l’auteur s’est vu obligé moralement de supprimer les listes ayant appelé à voter « OUI » au traité de Lisbonne.
Evidemment selon votre vote précédent, piétiner quel que soit votre choix, puisqu’au final ce référendum a été ratifié, de force par les députés au parlement, votre libre arbitre fera le reste.

Les derniers postulants sont donc: (si vous avez voté OUI au traité de Lisbonne arrêtez-vous la liste précédente)
– NPA
– Front de Gauche (PCF – PG)
– Europe – Écologie

Pour rappel, il faut voter pour la liste la moins mauvaise, pas la meilleure! Ne pas s’abstenir est déjà une très bonne chose. Certains de nos ancêtres sont morts pour avoir simplement le droit de choisir. Dans d’autres pays, de nos jours au XXIème siècle, des peuples donneraient cher pour toucher du doigt ce droit.

Nous avons encore une semaine pour nous décider, mais le choix est devenu bien moins compliqué.

Publicités

Une réflexion sur “Petit Précis afin de Savoir pour Qui Ne pas voter Tout en Votant!

  1. Nous subissons en ce moment un déferlement de propagande dans tous les médias. La propagande actuelle répète ce message sur toutes les chaînes de télévision, sur toutes les radios, sur presque toute la presse écrite :

    « L’Union Européenne, c’est bien. L’Union Européenne, c’est le progrès économique. L’Union Européenne, c’est le progrès social. L’Union Européenne nous protège. L’euro nous protège. Etc. »

    Dans la réalité, c’est le contraire.

    La récession est bien pire en Europe qu’aux Etats-Unis.

    La récession est beaucoup plus grave en Europe qu’aux Etats-Unis. L’office statistique européen Eurostat vient de le confirmer. Du premier trimestre 2008 au premier trimestre 2009, le PIB s’est contracté de – 2,6 % aux Etats-Unis, et de – 4,4 % dans l’Union européenne. La chute atteint – 4,6 % dans la zone Euro.

    http://dechiffrages.blog.lemonde.fr/2009/05/15/la-recession-bien-pire-en-europe-quaux-etats-unis/

    Dimanche 7 juin 2009 : votons, mais votons contre l’Union Européenne.

    J'aime

    1. Sans euro fort, nous aurions pris la crise pétrolière de plein fouet, autant que dans les années 80.
      Etrangement les pays hors zone euro ont commencé à réfléchir quant à leur intégration
      Ensuite il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain: l’Europe est nécessaire mais pas celle que nous connaissons, livrée aux industriels et aux financiers.
      Dorénavant il faut penser et agir pour une Europe qui protège les peuples quel que soit le pays.

      J'aime

  2. Alors là, j’ai l’impression d’être dans une brocante où l’on me présente des objets bancales mais retapés, d’autres lustrés pour qu’ils brillent bien, ceux mis sur le devant pour attirer l’oeil, et je dois dire que votre article m’a attiré non seulement un oeil, mais les deux yeux, j’ignorais, parce que je n’ai pas cherché, qu’il y avait autant de postulants et là j’ai encore envie de donner un grand coup de balai pour me débarrasser de tous ces hurluberlus dont on ne voit pas très bien leurs motivations pour l’Europe, si ce n’est de récolter la bonne situation, au hasard, Francis Lalanne en période creuse, JF.Kahn une grande gueule, Cohn Bendit qui n’a pas encore compris qu’il avait vieilli depuis 68, Harlem Désir qui par un curieux hasard a bien évolué depuis SOS Racisme, le postier qui ne va pas laisser passer l’occasion d’améliorer ses revenus, Eva Joly sur la touche, le moustachu des campagnes, Bayrou scotché….franchement, vous pensez que l’on peut trouver pour quel parti voter ?

    Je ne vois pas quel pourrait être votre choix et sur quelles bases vous trouvez que le choix est moins compliqué. Il est vrai que vous faites le travail de mon balai et merci pour celà, mais en définitif, cependant, je crois avoir compris le message parce que je viens de relire à nouveau votre écrit.

    Me faire voter le jour de mon anniversaire fera que, quel que soit le résultat, je ne pourrai que m’en souvenir, parce que je n’attends rien de bon de l’Europe et des incapables habituels qui finissent par me donner de l’urticaire !!!

    Bonne soirée à vous,
    genevieve

    J'aime

    1. Ce modeste article n’a de mérite qu’être un pré-filtre à votre sélection et ne peut en aucun cas se substituer au travail nécessaire de votre cortex.
      Merci pour votre critique people par people des listes.

      Votez Geneviève! Enfin, votez ma chère Geneviève, et pas Votez pour Geneviève… quoique ;-)

      J'aime

  3. Front de Gauche (PCF – PG) : Dommage qu’ils n’aient pas su se rallier au facteur. A qui la faute?

    D’abord, préciser qu’une partie du NPA a fait scission et fait campagne avec le FdG

    Pour répondre à cette question byzantine, il faut s’armer de patience et revenir sur les 3 phases de négociations avec le NPA:

    La fondation du Front http://etiamrides.blogspot.com/2009/02/front-de-gauche-il-y-urgence.html

    Le refus du NPA http://etiamrides.blogspot.com/2009/02/npa-le-parti-de-la-division-permanente.html

    Les louvoiements du NPA qui se rendent comptent que leur logique boutiquière ne leur a pas porté bonheur http://etiamrides.blogspot.com/2009/03/quand-une-action-unitaire-de-lautre.html

    Dernière phase, non mentionnée dans ce dernier billet : le NPA a proposé une alliance aux Alternatifs, qui dirigent la ville de Nantes… avec le PS.

    En plus synthétique: votez Front de Gauche pour l’unité.

    J'aime

    1. Sauf que l’essentiel du NPA n’est pas là et que, par la force des choses, c’est un véritable gâchis. Après forcément tout le monde se renvoie la balle, un jeu verbal aussi long que « qui est venu avant la poule ou l’oeuf? »

      J'aime

  4. A qui la faute entre le FDG et le NPA ?

    Imagine que tu veuilles faire un accord avec quelqu’un sur un truc bien précis… Une fois que vous semblez être d’accord, ton interlocuteur imagine une nouvelle condition… Ce fut les régionales, puis le nucléaire, puis…

    Tu verras que le NPA ne s’allie avec personne… même localement!

    J'aime

    1. Question d’égo des deux camps j’imagine, non? On voit mal, Marie Georges et Mélenchon, dans l’ombre de l’Olivier. Et inversement…

      J'aime

  5. En 2009, de plus en plus d’entreprises ferment leurs usines en France, et elles ouvrent des nouvelles usines dans d’autres pays de l’Union Européenne : la Bulgarie, la Roumanie, la Lituanie, etc.

    Pourquoi y a-t-il de plus en plus de délocalisations vers les pays de l’est de l’Union Européenne ?

    Parce qu’un ouvrier français payé au SMIC coûte 8,71 euros par heure, alors qu’un ouvrier bulgare coûte 12 fois moins cher (71 centimes par heure).

    Parce qu’un ouvrier français payé au SMIC coûte 8,71 euros par heure, alors qu’un ouvrier roumain coûte 9 fois moins cher (96 centimes par heure).

    Parce qu’un ouvrier français payé au SMIC coûte 8,71 euros par heure, alors qu’un ouvrier lituanien coûte 6 fois moins cher (1,40 euro par heure).

    Vous pouvez voir le salaire minimum dans les pays de l’Union Européenne à la page 2 :

    http://jean-jaures.org/NL/345/SMIC.pdf

    L’Union Européenne met en concurrence directe les ouvriers français et les ouvriers bulgares. L’Union Européenne met en concurrence directe les ouvriers français et les ouvriers roumains. L’Union Européenne tire les salaires vers le bas.

    La France doit ré-introduire un protectionnisme national. La France doit ré-introduire des taxes sur les produits qu’elle importe.

    Sinon les délocalisations vont continuer.

    Sinon la désindustrialisation de la France va continuer.

    Sinon l’appauvrissement généralisé du peuple français va continuer.

    J'aime

    1. Pas de nouvelles taxes uniquement duent à la provenance du produit manufacturé, cela semble inadapté, sauf dans l’optique de renflouer aveuglement les caisses de l’Etat.
      En premier lieu, il faut instaurer un salaire minimum européen, qui sera à terme équivalent au SMIC français. Un salaire et un objectif chiffré pas juste un « salaire minimum décent » comme le propose un certain parti, car un tel terme est si flou qu’il en devient ridicule.

      C’est d’ailleurs bien tout le problème de l’Europe. On a cherché à rattacher de nouveaux pays en nivelant par le bas, alors que c’est par le haut (meilleur salaire, meilleur protection sociale, meilleure éducation et formation professionnelle, meilleure protection de l’environnement) qu’il faut travailler et unir les pays.
      Proposition: pourquoi ne peut imaginer une cotisation des pays les plus riches via des économies d’échelles (abandon du parlement à Strasbourg, limitation d’une nombre de représentant et de haut-fonctionnaire par pays…) et à terme, si cela ne suffit pas, mais vu les millions gaspillés et donc économisés cela devrait le faire, un emprunt de solidarité auprès des citoyens européens (ce qui peuvent et le veulent, payent une somme libre)
      Et penser à faire appliquer des lois européennes anti-Trust à l’égard de grand groupe permettrait de substentiels revenus (cf Microsoft, Intel…)

      Car en Europe comme au dehors, il existe de nombreux pays sans norme écologique ou industrielle, sans sécurité sociale, sans indemnité chomage, sans salaire minimum, qui permettent de rendre abusivement ultra compétitif les pays de l’est et d’ailleurs, face à la France. Un dumping social inacceptable du fait d’une construction à l’envers de l’Europe.
      Si tous les pays suivent les mêmes contraintes sociales, humaines et environnementales, le déséquilibre et donc les délocalisations seront bien moindres (dans les deux sens)

      Pour les taxes, en cas de non respect de normes écologiques, sociales, droit de l’Homme et de l’Enfant, dans ou hors europe, évidemment. Citons par exemple notre cher groupe Total avec ses différentes pollutions, ses fraudes fiscales et son travail forcé en Birmanie, finançant du même coup un régime totalitaire.

      J'aime

  6. Bonjour,
    Pour une fois je suis totalement d’accord avec vous sur un point : IL FAUT VOTER.
    C’est trop facile ensuite de râler sans avoir fait l’effort de se déplacer aux urnes !
    Quand à votre analyse je suis un peu moins affirmatif.
    Bonne journée

    J'aime

  7. Zone euro : contraction record de l’économie début 2009 confirmée.

    L’économie de la zone euro s’est contractée de – 2,5 % au premier trimestre 2009, une baisse sans précédent, a confirmé mercredi 3 juin l’office européen des statistiques Eurostat, avec notamment un fort recul des exportations et des investissements.

    Ce recul du Produit intérieur brut (PIB) par rapport au trimestre précédent, inédit depuis la création de la zone euro en 1999, avait été annoncé lors d’une première estimation publiée par Eurostat le 15 mai dernier.

    Cette baisse est supérieure à celle des Etats-Unis, qui ont enregistré au premier trimestre une baisse de – 1,5 % de leur PIB.

    Les pays utilisant la monnaie unique ont enregistré leur quatrième trimestre consécutif de repli de l’activité.

    Mais Eurostat a révisé en baisse ses estimations pour les trois derniers trimestres de 2008.
    – 2ème trimestre 2008 : – 0,3 %.
    – 3ème trimestre 2008 : – 0,3 %.
    – 4ème trimestre 2008 : – 1,8 %.
    – 1er trimestre 2009 : – 2,5 %.

    http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=a2341553131f34bcbef67e98932c5d43

    Il y a encore des naïfs qui répètent, et qui répètent encore, et qui répètent toujours : « La monnaie unique nous protège. L’euro nous protège. La monnaie unique nous protège. L’euro nous protège. »

    En réalité, l’euro ne nous protège de rien du tout.

    J'aime

    1. Je n’aime pas me faire insulter, encore moins sur mon blog. Alors on va la jouer « zen ». Le prétendu naïf répondra simplement à Mossieur je-sais-tout parce qu’il a lu naïvement les chiffres d’eurostat:

      1/ L’euro fort nous a protéger de la flambée pétrole quand son prix était au plus haut, il y a tout juste un an avec un joli chiffre de 145 dollars le baril
      2/ Ce pic a été de courte durée cf ce joli graphe, et donc la protection « utile » ne l’a été qu’un temps: http://inflation.free.fr/graph_oil.php
      3/ L’euro fort ne protège certainement pas contre tout (les dérégulations, les délocalisations, l’absence d’une vraie politique de relance…) et notamment contre la crise des subprimes et les saloperies d’actifs toxiques refilés par les financiers américains à leurs gentils et naïfs – notez la reprise – collègues européennes, qui croyant au miracle de la plus value à deux chiffres, se sont gavés joyeusement de ces jolis produits dérivés. A la plus grande satisfaction américaine qui ont su se débarrasser de leurs déchets financiers refourgués à la vieille Europe. Ce qui explique les stats économiques américaines. S’ils n’avaient pas été aussi généreux, nos clones de Michael Douglas dans Wall Street, ils auraient encore sur leurs bras, les conséquences de leurs folies.

      Alors évidemment, on peut toujours prendre les stats brutes, écouter ou lire l’expert officiel (trop souvent un « journaliste économique ») qui les reprend et répéter tout aussi naïvement à qui veut entendre, ou écrire sur les blogs, la version officielle tel un perroquet. Avec un petit lien boursoroma, en plus…
      Encore faut il ensuite faire la part des choses, avoir quelques bases en économie, décrypter l’information, recouper avec d’autres sources, et l’analyser jusqu’au bout avant de balancer des naïvetés que les faits passés et présents eux-mêmes contredisent.
      Justement c’est l’objet aussi de ce blog, décoder l’actualité et les chiffres officiels. Car c’est bien connu, on peut leur faire dire n’importe quoi à ces pauvres chiffres, eux qui n’ont rien demandé… à personne!
      Et ce blog a manifestement encore de beaux jours devant lui.

      Sans rancune aucune ;-)

      Bien Cordialement,
      Emachedé

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s