Bachelot et NKM: "A votre santé Messieurs Dames!"

Grotesque. Tartuffes. Lamentable. Les mots ne manquent pas pour qualifier la politique de santé publique en France. Les dernières décisions ne font qu’alimenter un long chemin de croix tracé par l’inimitable Roselyne Bachelot.

Le Grenelle des Ondes: Comme toutes les « tables rondes » labellisées « Grenelle », la France a eu droit à un formidable brassage d’air, une illusion de prise de conscience. Les décisions étaient évidemment prises d’avance, les intervenants triés sur le volet, évidemment en faveur des lobbies des télécoms et les dangers éventuels niés ou repoussés vers des éléments n’entravant pas les intérêts français, le fameux cartel des opérateurs SFR – Orange – Bouygues (ami officiel de Nicolas)

D’où une phrase de notre chère Roselyne, phrase pleine de bon sens dont elle seule possède le secret – à l’instar d’André Santini, le parrain des Eaux de Seine : “Qu’est-ce que j’en ai marre de ces Grenelle qui ne servent à rien! On devrait plutôt faire un Grenelle du cul”. C’est clair comme de l’eau de roche et aussi remontant qu’une Red Bull.
Pour le reste du dialogue rempli de délicatesse et de marque de bon goût suivez ce lien.

Roselyne Bachelot Une vraie Cochonne

En parlant de cul justement, au bal des faux-culs, la potentielle victime citoyenne de France a donc pu assister à une parodie de Santé Publique, digne du nuage de Tchernobyl s’arrêtant à la frontière.
Haro sur le vilain portable donc avec des mesures aussi phares que saugrenues:
– « proposition d’une offre de SMS exclusive sans service voix »
– mise au point de téléphones mobiles « rendant l’usage de l’oreillette indispensable »
– interdiction des portables dans les cours de récré en primaire, généralisation et plus seulement, à la discrétion des chefs d’établissement

100% Bluff
Concernant les antennes-relais, la ministre de la Santé Roselyne Bachelot et les secrétaires d’État à l’économie numérique Nathalie Kosciusko-Morizet et à l’écologie Chantal Jouanno ont annoncé « le lancement de modélisations sur ordinateur » des émissions – pas mal au XXIème siècle non? ça le fait! – modélisations qui se verront, si nécessaire, suivi « d’expérimentations dans des villes volontaires d’une modification des seuils ».
La seconde proposition respire le concret quand à la première, elle sent à plein nez la mesure pour gagner du temps, puisqu’à la sortie du Grenelle, pour toutes ses propositions, aucune date de mise en application. Preuve du sérieux de la conférence.

Quid des dangers des antennes?
Car c’est une véritable loi de la jungle qui règle sur les normes d’émissions: 61V/m en France, Italie 6V/m, Belgique 3 V/m dès septembre. Qui dit baisse de voltage, dit augmentation du nombre d’antennes et donc des frais pour les opérateurs. Ah les frais, les marges, les retours sur investissement…
Mais la drôlerie dans cette affaire reste le filon trouvé par les opérateurs pour se défendre, argumentaire scientifique à l’appui – comme du temps de Tchernobyl on trouve toujours des scientifiques complaisants avec à la clé le financement de leurs recherches : les antennes de radio FM émettent plus de radiations que les ondes GSM ou 3G, à trouver Jean-François Viel, professeur de médecine, à la tête d’une équipe du CNRS.

La durée d’exposition et le type de fréquence conditionnent la dangerosité.
ondes-radio fréquences

Dommage que cet illustre inconnu ait oublié que les ondes des téléphones portables ne se situent pas dans les mêmes fréquences d’émission que les ondes FM, dont la bassesse des ondes se retrouvent même dans la nature! Car ce sont bien le niveau des fréquences qui posent à chaque fois problème sur le plan de la dangerosité. De plus, le pic d’exposition est atteint, soi-disant à la limite du champ d’action de l’antenne, d’après son « étude ».
« Nos antennes sont sauvées » ont dû s’exclaffer les opérateurs, allélouia! Comme quoi, il suffisait de demander au bon scientifique.

Alors qu’il n’y aucun risque. Dormez braves gens! Faites confiance aux industriels qui ne veulent que votre bien… et des profits.
N’ayez pas peur des ondes d’antenne-relais qui parviennent – alors qu’elles sont inoffensives – à perturber le cycle de développement de l’embryon chez les poussins: au menu des festivités, malformation à la naissance ou absence totale d’éclosion.
Ondes inoffensives mais qui, par un étrange hasard, se retrouve suspectées d’être la cause d’un pic anormal – d’un point statistique – de leucémies chez les jeunes enfants: exemple célèbre de l’école de Saint-Cyr l’Ecole.

D’ores et déjà, les opérateurs télécoms français remercient vivement le gouvernement français dans son implication et sa hardiesse pour noyer le poisson… dans les ondes. Question de stratégie économique voire de raison d’Etat.

Concernant Roselyne Bachelot et son appétit du sexe travail: aucune surprise. Son culot, son arrogance et ses mensonges éhontés la précèdent. Elle vient même de récidiver dans la foulée du Grenelle, histoire de montrer son « sérieux »: les paquets de cigarettes vont bientôt arborer des images de tumeurs. Diantre! Quelle audace.
Sauf que la taille des images se bornera à la taille des étiquettes d’avertissement actuelles, alors même que chez nos voisins européens les plus soucieux de la santé des citoyens, ces images choquantes pour la bonne cause font la moitié du paquet.

Sacré Roselyne, vous nous ferez toujours croire que vous travaillez dans notre intérêt, avec brio parfois…
Mais les professionnels de santé eux, ne sont pas dupes!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s