Interpellation en Gironde de 2 Enfants par 6 Policiers: Encore un Excès de Zèle?

Une sombre histoire de mensonge, une femme ayant présenté une attestation sur l’honneur datant d’un an et demi pour un vélo offert par un adjudant-chef de la base aérienne de Mérignac. Une carabistouille grotesque qui a finie en polémique pathétique avec l’interpellation par 6 policiers (rien que ça) de deux jeunes garçons 10 et 6 ans devant leur école et leurs petits camarades. Sûr que si le vélo n’avait pas été offert par un militaire haut-gradé, l’affaire serait retombée comme un soufflet au fromage.

Enfants interpellés Gironde: Vélo retrouvé

Mais non, l’effet Sarkozy est passé par là. On vérifie, on contrôle, on interpèle, on fouille… et ensuite on réfléchit s’il n’y a pas erreur sur la personne. Belle image de la Police, très courageuse. Les flics responsables diront certainement qu’ils n’ont fait qu’obéir aux ordres. A Nuremberg, les accusés disaient la même chose.

Un excès de zèle pitoyable qui s’ajoute à la longue liste des abus de pouvoir: l’arrestation de Julien Coupat, l’ancien rédacteur en chef de Libération interpellé au saut du lit devant sa famille à 6h pour… diffamation (sic!), le récent « Sarkozy, je te vois » coût 100 euros qualifié du « zèle » par Luc Chatel porte-parole du gouvernement. Après les tirs de kalashnikov à La Courneuve, preuve des promesses électorales non tenues, la Police se croit obliger de bomber le torse. Tellement plus facile de s’en prendre à deux petits garçons qu’aux trafiquants de drogue surarmés.

Cerise sur le vélo
Le tout sur fond de la répression de la violence dans les établissements scolaires avec les idées lumineuses du futur ex-ministre de l’Education Nationale: caméras de surveillance à gogo, force de frappe mobile prête à intervenir, portique de sécurité et, son dernier chef d’œuvre de connerie, la fouille des sacs par des chefs d’établissements ou des professeurs. Personnels qui ont immédiatement refusés ce genre de rôle, incompatible et à l’opposé totale de leur vocation.

Tout ça pour un… vélo!
Alors au final, tout ce pataquès de proposition, de mesures, d’interpellations arbitraires – dans le sens où elle aurait dû se faire devant les parents des jeunes garçons, garçons qui garderont une excellente image de la Police Française – tout cela pour rien. La technique même des néocons(ervateurs) qui remuent les bras, vocifèrent, balancent des propositions concrètes qui suscitent un tel tollé qu’elles finissent par être abandonnées.
Rappelez-vous le devoir de mémoire des élèves de CM2, l’excès de zèle historique de Sarkozy qui souhaitait que chaque enfant porte le lourd fardeau d’un petit déporté. Tollé des pédo-psychologues, des enseignants et même de Simone Veil en personne. Inutile et Ridicule.

La France n’en sort évidemment pas grandie. Les médias étrangers ont dû se régaler. Et toute honteuse, Marianne pleure… encore.

MAM démission!

Publicités

Une réflexion sur “Interpellation en Gironde de 2 Enfants par 6 Policiers: Encore un Excès de Zèle?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s