Foot, Bretagne, et Sarkozy: Après "Descends un peu le dire"…"Remonte nous voir, Médor!"

Mort au foot. Au foot business évidemment. Mais le foot de la ligue 2 avec ses équipes d’amateurs qui en font autant que des professionnels, qui peut être contre?
Peut être notre Nicolas. Pas assez bling-bling comme rencontre Rennes (ligue 1) contre Guimgamp (ligue 2)? Il est clair que question salaires des joueurs ou nombre de CRS, cela faisait plutôt grise mine hier par rapport à un PSG-OM.
Alors petit bonhomme a souhaité profiter du joujou-spectacle en l’hommage des libérateurs français à Sainte Maxime pour se réfugier chez sa tendre Carlita, et y rester, jusqu’à aujourd’hui. Au diable les matches de foot bas de gamme, en plus avec des équipes de pêcheurs bretons.

La racaille Sarkozy: « Descends un peu le dire! »

Enfin c’est ce qui aurait dû arriver. Seulement voilà, le Télégramme de Brest a publié un bien bel article, invoquant littéralement « une faute politique ». Le feu aux poudres, et la polémique qui enflamme Quimper!
N’écoutant que ses conseillers, pour le courage il repassera, le Nicolas Sarkozy a donc ramené ses petits bourrelets pour assister au Stade De France.
Pensez-donc! Une tradition respectée par tous les chefs d’Etats français successifs depuis 1927, et Nicolas qui voulait y couper. Petit mal élevé. La peur des colibets? des sifflets? comme l’a d’ailleurs fait gentiment remarquer Marylise Lebranchu, députée et première vice-présidente du Conseil régional.

Pâle imitation de De Funès en Bretagne où il pleut…que sur les cons!

Bien sûr pour conserver un minimum de contrôle, pour montrer que c’est LUI le chef en Sarkozia, le monarque a boudé les équipes, en refusant d’aller les saluer sur le terrain. Sympathique. La France d’en bas, d’autant plus quand elle est bretonne, vous débecte à ce point, Monsieur la parodie de président?
En fait non. C’est même peut être pire. Son égo lui a simplement dicté de passer à la TV au dernier moment, en pleine présentation des équipes, histoire de recoller les morceaux avec la Bretagne et les Bretons pour balancer son plan com’:
«Le week-end est extrêmement chargé puisque vendredi j’étais (…) dans le Var. Dimanche, je pars en Allemagne pour un meeting en vue des élections européennes avec la chancelière Angela Merkel. (…) Mais j’ai considéré que la Coupe de France… D’abord, je suis passionné de football. Cette Coupe de France est un événement en Bretagne. D’ailleurs, il n’y a qu’à voir le Stade de France, c’est magnifique, c’est toute la Bretagne qui se réjouit. C’était important pour moi d’être là.»
Qui peut y croire? D’ailleurs juste après, le doute n’est plus permis.

A l’UMP, quand on veut passer pour des cons, on peut!
C’est donc par l’entremise d’un naturel revenant toujours au galop, que les représentants politiques mais aussi sportifs se sont distingués:
– le président de la Fédération Française de Foot qui ne chante pas la marseillaise
– Roselyne Bachelot, fidèle au mangerbouffer.fr, se goinfrait de victuailles pendant ladite hymne, belle exemple pour la Santé Publique
– le petit nerveux obligé de venir, rapatrié manumilitari du Cap Nègre qu’Hortefeux affectionne tant…
Heureusement le vrai spectacle se trouvait sur la pelouse avec au final la victoire d’une bien modeste équipe de ligue 2, 50 ans après le Havre.

Une modestie et une efficacité bien étrangères à Nicolas Sarkozy.

En souvenir de sa visite aux guetteurs du Cross Corsen, en pleine campagne électorale, avec ses paroles:
« Qu’est-ce qu’on va foutre dans un centre opérationnel sinistre à regarder un radar ? Qui a eu cette idée de demeuré ?… Je me fous des Bretons. Je vais être au milieu de dix connards en train de regarder une carte ! (…) Derniers jours de campagne dans une salle à voir une carte ! Grand sens politique vraiment !… ». (1er mai 2007 source Télégramme de Brest)

Plus de détails dans l’article du Télégramme de Brest

Publicités

Une réflexion sur “Foot, Bretagne, et Sarkozy: Après "Descends un peu le dire"…"Remonte nous voir, Médor!"

  1. Il a eut surtout très, très PEUR de se faire siffler devant quelques millions de téléspectateurs !!! a part ça « le mari de la chanteuse » a été élu par 53% des votants, lui et toute sa clique de beni oui-oui n’arretent pas de nous le seriner à longueur de temps, mais pourtant avec ce score, lui le matamore des banlieues aurait PEUR de ses électeurs bizarre, bizarre…..

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s